Ban conversion therapy/Interdire la thérapie de conversion

Ban conversion therapy/Interdire la thérapie de conversion

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Gem JOHNSON a lancé cette pétition adressée à Justin Trudeau (Prime Minister of Canada/Premier ministre du Canada) et à

Conversion therapy is the act of actively trying to change one's sexual orientation. This is done in many ways: Prayer, mental and emotional manipulation, ("You have AIDS, the government has killed all the other gay people in the world, etc.") and sometimes physical torture including corrective rape, beatings, deprivation of food, water, education, medical services and more. It can sometimes also include heat therapy, aversion therapy with electroshocks and burning ice. This practice is only banned in a few provinces in Canada. Vancouver is the only city in British Columbia that has banned it completely, whereas other places in Canada, such as Ontario, it is only banned for minors. It is a horrifying thing, and no medical evidence has been produced to show that it is medically effective. As a member of the LGBTQ+ community that has been very fortunate in my journey to becoming who I am, help me make sure that others who are less fortunate do not have to endure the horrors of "Reparative therapy" as it is known by those who practice conversion therapy. 

 

La thérapie de conversion est l'acte d'essayer activement de changer l'orientation sexuelle de quelqu'un. Ceci se fait en plusieurs manières: des prières, de la manipulation émotionnelle et mentale, ("Tu as AIDS, tu es la seule personne homosexuelle qui reste sur terre car le gouvernement a trouvé tous les autres homosexuels et ils les ont tués, etc.") et parfois de la torture physique comme du viol correctif, de coups au corps, de la privation de nourriture, de l'eau, d'éducation, services médicaux, et plus. Il inclus aussi parfois de la thérapie de chaleur, d'électrochocs et des brulements de glace. Cette pratique est seulement interdite dans quelques provinces du Canada. Vancouver est la seule ville en Colombie-Britannique qui l'a complètement interdite, comparé à des provinces comme l'Ontario, qui l'ont seulement interdite pour des moins de 18 ans. C'est une chose immonde à faire aux gens, et il n'y a aucune évidence médicale qui suggère que c'est médicalement effectif. Comme je suis membre moi-même de la communauté LGBTQ+ qui a été très chanceuse dans son périple pour devenir moi-même, aidez-moi m'assurer que ceux qui sont moins chanceux n'ont jamais a endurer les horreurs de la "Thérapie réparatrice," comme les gens qui pratiquent la thérapie de conversion l'appellent. 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !