JUSTICE pour les pompiers volontaires d'Amazonie ! Mettez fin à une enquête injuste

0 a signé. Prochain objectif : 150 000 !


Comment quelqu'un qui a la préservation de l'environnement dans son ADN, qui est volontaire et qui lutte contre les incendies en Amazonie pourrait être la personne à l’origine de ces mêmes incendies ? Cela est impossible et je doute que quiconque puisse y croire.

Mais pourtant, la police de l'État du Pará, au Brésil, a injustement arrêté des pompiers volontaires de la ville d’Alter do Chão, au cœur de la forêt amazonienne, sans aucune preuve.

Même le ministère public a déclaré qu'il n'y avait aucun signe de leur participation dans les incendies. Mais la police a quand même décidé de les arrêter. Les médias ont également montré qu'il n'y a aucune preuve ou implication de ces volontaires dans ces incendies.

Les vrais suspects sont les grands propriétaires qui convoitent les terres, comme l'enquête fédérale l'a déjà souligné. Pour toutes ces raisons, nous demandons à la justice brésilienne, au gouvernement du Pará et à la police toute la transparence et de clore l’enquête qui a pour seul but de démoraliser les activistes qui défendent l'Amazonie !

Une première absurdité a déjà été corrigée, car la justice a considéré l'arrestation des volontaires comme illégale et les a libérés en vertu de dispositions légales. Mais les volontaires font toujours l'objet d'une enquête et sont soumis à plusieurs restrictions imposées par le juge. Nous voulons que la Justice reconnaisse leur innocence ! Ils ne peuvent pas être accusés de crimes qu'ils n'ont pas commis !

Cliquez, signez et partagez si vous êtes pour la défense de l'Amazonie !

Je vous remercie,

Gabriela Montenegro
Directeur de projets - CORE : Réinventer l'éducation communautaire