Pour que les pédophiles n'aient pas le droit à des peines aménagées

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Aujourd'hui en France, les pédophiles, condamnés à une peine inférieure ou égale à 2 ans, ont le droit de demander un aménagement de peine, en vertu de la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009. Ainsi les personnes détenues condamnées à une peine d’emprisonnement ayant un projet sérieux d’insertion ou de réinsertion peuvent bénéficier d’un placement sous surveillance électronique (PSE).

Comment peut-on tolérer que des faits d’une gravité insupportable ayant des conséquences sur la vie entière des victimes puissent être réduits à une simple peine aménagée ?


Voulez-vous partager la pétition ?