Pour avoir le droit de voir mon fils

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Je suis Alexandre Roux, le papa du petit Louis qui a aujourd'hui 8 ans. Je partageais l'autorité parentale de L avec la maman de celui-ci, mon ex-compagne, selon un jugement du juge des affaires familiales depuis 2011. Je pouvais alors voir mon fils et l'héberger deux jours et demi par semaine. Avec Louis nous étions heureux, malgré les ingérences incessantes de sa mère pour m'empêcher d'avoir une relation épanouie avec mon fils. Après mensonge sur mensonge destinés à casser mon image auprès des tribunaux, m'accusant de ne m'être jamais occupé de mon fils, la mère de Louis constituait un futur dossier à charge contre moi, qui n'aie pourtant jamais agi que pour le bien de Louis, refusant de me livrer à ce type de bassesse.

En juin 2015, cette dernière déménage avec Louis sur l'île de Saint-Martin, à des milliers de kilomètres, en arguant dans un courrier d'avoir trouvé cette solution pour enfin éloigner définitivement Louis de moi.

Malgré mon opposition ferme et sans appel à ce déménagement, j'ai rien pu faire. J'ai saisi le juge des affaires familiales et porté plainte pour enlèvement d'enfant mais rien  ne sera jamais fait pour mettre la mère de Louis devant ses responsabilités.

En janvier 2017, après près de 18 mois sans que j'aie pu voir mon fils, à l'exception d'une semaine où le petit garçon est rentré en métropole avec sa mère pour que celle-ci rende visite à sa famille, un jugement est enfin annoncé : je devrais me rendre à Saint-Martin pour voir mon fils pendant les vacances scolaires.Il ne reviendra pas en métropole. Cette décision est inadmissible! J'ai ma vie en métropole et souhaite que mon petit garçon y participe.

Je demandais la garde de mon fils et à défaut d'obtenir au moins qu'il rentre pendant les vacances scolaires. La justice a tout simplement décidé de me priver de mon fils et d'autoriser une mère  à avoir tous les droits sur un enfant ainsi qu' à bafouer un jugement préalablement établi grâce auquel j'avais pourtant acquis l'autorité parentale partagée.

Il faut plus de justice et d'équité pour tous les pères comme moi qui ne peuvent rien faire face à des mères qui n'agissent pas dans le bien de leur enfant mais par égoïsme. PERSONNE N'A LE DROIT DE PRIVER UN ENFANT DE VOIR SES DEUX PARENTS!

Monsieur le ministre de la justice vous devez agir pour les droits des pères et sanctionner cette décision injuste! Il faut également interdire à l'un des parents de déménager sans l'autorisation du second en cas d'autorité parentale partagée!

 



Alexandre compte sur vous aujourd'hui

Alexandre ROUX a besoin de votre aide pour sa pétition “juge des affaires familiales: Pour avoir le droit de voir mon fils”. Rejoignez Alexandre et 121 signataires.