Pétition fermée

Pour qu'une mère retrouve la garde de ses enfants

Cette pétition avait 861 signataires


Mère de famille de 25 de 3 enfants Tous âgés respectivement de 6 ans 5 ans et 4 ans.
Le 24 février 2017, la justice me retire mes deux filles qui, jusque là, vivaient à mon domicile ; ont me les retire pour les raisons suivantes ;

on accuse dans un premier temps un ami qui les gardait pendant que je travaillais au Black, car sur la joue de l'une de mes filles se présente un bleu causé par un pincement de joue fait lors d'un jeu (trop brutal je l'ai admis et lui aussi ainsi que les filles). Mon ami a été entendu par les gendarmes et a écopé d'un rappel à la loi car sa version concordait avec celle de mes filles.

Mes filles ont été auditionnées et ont déclaré subir des violences de la part de leur papa ainsi que de leur frère qui vit actuellement seul (il n'a pas été visé par la mesure de placement provisoirement d'urgence au grand étonnement du référent ASE et des avocats)
De ce fait, j'ai porté plainte contre leur père afin que justice soit faite car ce n'est pas la première fois.

En effet, en 8 ans de concubinage j'ai vécu de la violence conjugale et morale ainsi que financière (pour cela plainte et main courante on été déposées dans ma ville d'origine où l'on vivait à ce moment la).

Quand ma seconde avait 3 mois, monsieur l'a violement frappée afin de la faire taire et a fait de la prison pour cela, j'ai effectivement apres quelque mois de séparation suite à cela décidé de reprendre monsieur dans ma vie en pensant qu'il avais "changer" car je souhaité de tout coeur que l'on forme enfin une famille "normal" et suis tomber rapidement enceinte de ma dernière enfants, je me suis lourdement tromper je le conçois et ne compte absolument pas récidivé cette faute que se soit avec monsieur ou quiconque autre.

C'est au mois de février que j'apprends avec regret que mes filles subissent toujours des violences.


Le juge Monsieur Courey qui a ordonné le placement provisoire de mes filles n'avait à ce moment là pas encore tout les éléments de l'enquête et ne pouvais donc pas statuer justement envers l'un ou lautre parent.
Aujourd'hui les éléments sont la, clairs et probants, et La PEA ainsi que L'ASE ne comprennent pas pourquoi ce dernier ne fait rien pour arranger la situation de mon fils.
Nous ne pouvons pas avoir confiance envers le papa pour respecter mes droits ainsi que ceux de ses enfants !!!


Sa manipulation constante nuit à la santé mentale de mon enfant (je ne parle pas de mes filles car celles-ci sont en sécurité, en foyer, et reviendront à mon domicile d'ici quelques mois si tout se passe pour le mieux)
J'aurai normalement et comme il et formuler dans le jugement la garde de mes filles dans 6 mois, et elles vivront donc avec moi à mon domicile.


Dans cette affaire, je n'ai nullement été accusée de près ou de loin de maltraitance, bien au contraire. Mon entourage a attesté de mon bon rôle de maman même si je suis jeune je n'ai jamais fait quoi que se soit qui puisse nuire au bien moral ou physique de mes enfants. J'ai toujours subvenu à leur besoins médicaux ou autre ....

J'ai également déménagé afin d'assurer à mes enfants une sécurité optimale (ni le papa ni personne d'autre ne sais où je vis)
Ce que mes enfants craignent n'est plus d'actualité et ne le sera plus jamais à mes côtés ,chose qui est facilement vérifiable auprès de mes voisins et de ma propriétaire qui est également ma voisine ainsi qu'auprès de mes anciens voisins qui peuvent témoigner de ma vie calme et posée (vie calme et posée uniquement depui que monsieur et partie, mes anciens voisin peuvent également témoigner de la vie que je menais quand il était présent dans ma vie) 


A ce jour je possède de nombreuse preuves qui prouve leur papa n'est pas apte à leur apporter une vie saine et sans maltraitance  telles que:

des SMS de sa part datant d'avant le placement et le retrait de mes enfants où il parle de l'une de ses filles avec dégoût et où il évoque même vouloir lui enlever son nom de famille,

attestation de plusieurs personnes dont des membres de sa propre famille,

plainte pour maltraitance envers les filles,

casier de monsieur facilement trouvable pour un juge, évoquant son caractère violent impulsif et instable et manipulateur depuis son adolescence.
(Les témoignages des éducateurs du centre départemental pour jeunes délinquants d'Angoulême a attesté de tout cela a plusieurs reprises),

signalement de SES voisins évoquants des maltraitances sur mes enfants mais surtout sur mon fils qui vit actuellement encore chez lui ( la pea n'en n'a pas tenu compte car le signalement a été jugé étrange)

plainte pour non présentation d'enfants car oui mes filles sont en foyer mais mon fils reste domicilié chez monsieur qui ne me donne pas de nouvelles ni par téléphone ni physiquement je suis censée avoir mon fils un weekend sur deux et voila maintenant 8 mois que je n'ai plus aucun contact / 15 plaintes

une OST (opposition de sorti du territoire temporaire ) monsieur ayant fait un passeport à mon fils sans m'en avertir ni me le signaler en décembre 2016 (risque que monsieur parte vivre à l'étrange avec mon fils ), qui sera je l'espère modifiée en interdiction permanente de sortie du territoire

attestation médicale et photos prouvant que le peu de fois où on m'a vue avec le visage gonflé (yeux et bouche) (Car on a été dire que j'étais battue mais on ne sait par qui) étais dû à une allergie inconnue qui provoque œdème de quik ou œdème au yeux et lèvre inférieure ainsi que des crises d'urticaire violente.

Tout ce que je veux c'est que ce pere soit punit pour ses actes de maltraitance , que l'on me rende mes enfants même si suivie de prêt par les services compétents je souhaite retrouver ma vie de maman car je sais pertinemment que je suis une bonne maman qui n'a absolument rien à me reprocher mise à part le fait d'avoir voulu, malgré la séparation, une vie normale pour mes enfants avec leurs deux parents.

je souhaite que leur papa ait un suivi psy car ces récidives m'ont fait perdre confiance en son rôle de père et mes filles on évoqué la peur de se retrouver seul à seul avec Lui ,à cause de se qu'elles se souviennent avoir subit de sa part (ce qui est rarement évoqué lors de cette affaire. Alors que pendant l'audition que l'on ma montrée de mes filles celles ci évoquent des violences graves de leur papa !!! (Je répète que si mon ami n'a eu qu'un rappelle à La loi et non une peine ce n'est pas pour rien)


le seul qui fasse la guerre dans cette histoire c'est monsieur alors que celui ci prétend lors du jugement n'avoir aucun problème avec moi mais soit disant je ne le rassure pas, car ce dernier qui est le père de mes enfants uniquement n'a aucunement le droit de se mêler de ma vie personnelle et intime nous ne sommes plus liés de ce côté là et ne le seront plus jamais mais malgré tout il veut et exige d'avoir un droit de vue sur cela ce qui n'est pas normal ...moi je ne refuse pas le contact et les solutions concernant mes enfants bien au contraire je souhaite le meilleur pour mes petits, chose que La PEA peut confirmer ...


je ne me suis jamais permise de bafouer ses droit à monsieur et ne le ferai jamais mais je demande que la justice prenne mon cas au sérieux. cest monsieur qui s'est permis de se donner le droit de ne pas me donner mon fils les weekend et vacances ou j'etais censée l'avoir à mes côtés ceci et une grosse blague aujourd'hui de jouer avec ce refus pour dire àu juge " ce serais trop violent pour mon fils de revoir sa mère après autant de temps " alors que Lui ne c'est pas soucier de savoir s'il serait violent de priver son fils de sa mère.


il dit également " mon fils ne veut pas voir sa maman " mais quelques minutes après " c'est dur cette situation pour mon fils celui ci se réveille à 2h et réclame sa maman " ou " il a demandé ou elle était le jour de la rentrée " si mon fils ne veut pas me voir ni me parler pourquoi celui si me réclame ?

Et comme disent tous les professionnels qui l'ont entendu (mon fils ) il évoque des phrases et des termes qu'il répète comme une dictée et emploi des termes qu'un enfant de 6 ans ne peut pas connaître. IL Y A ALIÉNATION PARENALE !!!


voilà mon histoire en espérant que l'on étudie convenablement mon dossier et que mes enfants ne subissent pas de placement abusif ils ont une mère apte physiquement et mentalement ainsi que matériellement ainsi que niveau sécurité.

j'habite un T4 de 88m° avec pour chacun une chambre une pour mes filles et une pour mon fils contrairement à Lui qui n'a qu'une chambre pour trois alors que le mélange filles et garçons n'est pas convenable après 6 ans sauf en as d'hébergement temporaire,

J'ai tout ce qu'il faut pour m'en occuper convenablement et mes enfants réclament sans cesse à rentrer à leur maison alors svp aidez moi à ce que justice soit rendue favorablement afin que ma famille puisse à nouveau être réunie et vive paisiblement malgré ce triste épisode qui a révélé des defaillances du côté du papa.

 



Oceane compte sur vous aujourd'hui

Oceane BERNERY a besoin de votre aide pour sa pétition “Juge des affaire familiale de toulouse : Pour qu'une mère retrouve la garde de ses enfants”. Rejoignez Oceane et 860 signataires.