Pour que le/la prochain.e Maire de Nantes s’engage à construire un Réseau Express Vélo

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !

Thibault CHEVALIER
Thibault CHEVALIER a signé la pétition

=> UNE FOIS SIGNEE, N'OUBLIEZ PAS DE CONFIRMEZ VOTRE SIGNATURE PAR MAIL POUR QU'ELLE SOIT PRISE EN COMPTE <=

Nous,

Citoyens de Nantes Métropole, sommes convaincus qu'à l'heure de l'urgence climatique, il faut aller beaucoup plus vite et agir beaucoup plus fort pour développer massivement l'usage du vélo et les trajets décarbonés.

Nous pensons que la seule manière de faire radicalement augmenter la pratique quotidienne du vélo est la construction d'un réseau d'infrastructures cyclables sécurisées, continues et séparées de la voirie automobile : un Réseau Express Vélo. Ce qui n'est pas vraiment le cas aujourd'hui. 

Des budgets importants mais mal dépensés sur le mandat actuel

Depuis 2014, Nantes Métropole a investi près de 50 millions d’euros pour le développement de l'usage du vélo avec un objectif d’atteindre 12% comme part de ce mode de transport parmi tous les déplacements en 2030. Non seulement cet objectif est peu ambitieux (Bordeaux Métropole est déjà à près de 9% en 2019) et le retard pris pour l’atteindre est conséquent puisque depuis 2015 la part de ces déplacements vélo dans la Métropole nantaise n'est passé que de 3% à environ 4% selon les seules données disponibles (Source : AURAN). 

Pourquoi si peu de déplacements à vélo ? Parce malgré de beaux budgets mobilisés, ils n’ont pas été investis majoritairement dans la construction de nouvelles infrastructures cyclables sécurisées et continues, ce qui demande le plus de courage politique. A titre d’exemple, Nantes se classe 15ème au classement français des villes pour les kilomètres de pistes cyclables sécurisées et séparées pour 1000 habitants (seulement 1 km pour 1000 habitants) et vient de sortir du classement Copenhagenhize des villes cyclables dans le monde.

Des équipements peu qualitatifs

Aujourd’hui, à Nantes, seul l’axe Nord-Sud (Facultés - Pirmil) qui a été construit sous Jean-Marc Ayrault, est digne du niveau de qualité minimum que l’on peut exiger d’un Réseau Express Vélo (REV) dans une grande métropole ambitieuse écologiquement. Néanmoins, il est déjà sous-dimensionné et possède de nombreux points faibles liés à ses discontinuités (giratoire accidentogène Pont Morand, Cours Olivier de Clisson…). Car un Réseau Express Vélo, ce n’est pas une simple bande cyclable ou une simple ligne de peinture blanche sur la chaussée. Un REV doit être constitué d’aménagements protégés, à sens unique ou double sens, continus et homogènes dont la largeur garantie la sécurité pour l'usage par les adultes mais aussi par des enfants.


➡️ Forts de ce constat, nous souhaitons que les candidats à l’élection municipale 2020 à Nantes s’engagent concrètement à lancer dès le début du prochain mandat un Plan Vélo ambitieux destiné à construire un Réseau Express Vélo à Nantes et dans la métropole.


Nous préconisons que ce réseau que nous appellerions "Vélopolitain" suive les axes structurants des grands déplacements quotidiens des nantais et permette aux habitants de la périphérie et des quartiers populaires d’utiliser davantage ce moyen de transport qui n’est pas seulement l'apanage des habitants du centre. A ce titre, voici le type de maillage et l’ambition que nous attendons entre 2020 et 2025 : 

Une première proposition ici.

Des infrastructures à la hauteur de l'urgence climatique

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour montrer aux candidats à l'élection municipale nantaise que l’attente est forte non pas prioritairement sur le service (Bicloo qui engloutit une forte part du budget vélo) mais sur l’infrastructure sécurisée.

Aussi les nantais cyclistes quotidiens doivent être davantage consultés pour co-construire ce type de réseau cyclable, contrairement à ce qui s’est passé pour le second Plan Vélo lancé en 2015. Cela demande de la concertation mais aussi le courage politique de choisir de dé-motoriser certains axes ainsi qu'une révolution culturelle dans les couloirs de certaines directions techniques de Nantes Métropole.

Nous pensons que si la prochaine équipe municipale s’engage à construire un Réseau Express Vélo, cela pourra être un accélérateur fort et pragmatique de la pratique du vélo dans la Métropole comme c'est systématiquement le cas dans les villes qui y travaillent (Ex : Grenoble, Rennes, Paris...). Enfin, un tel engagement constituera un investissement d’envergure et concret au service de la lutte contre le changement climatique du territoire.

L'équipe du projet Vélopolitain Nantes (Association Transport Nantes)

------------------------------------------------------------------------------

Comme avantage, le réseau "Vélopolitain" permettra :

▶️ Une diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) des déplacements urbains à Nantes (première cause des émissions de GES de la métropole).
▶️ Un gain de pouvoir d'achat de l'ordre de 5000 € / an pour les foyers renonçant à leur seconde voiture.
▶️ Une circulation plus apaisée pour les cyclistes et automobilistes.
▶️ Une réduction de la congestion automobile.
▶️ Plus de dynamisme commercial dans les quartiers en les rendant plus agréables pour les consommateurs, touristes, passants.
▶️ Une augmentation du panier moyen dépensé dans les commerces du centre-ville.
▶️ Une amélioration de l’attractivité des entreprises situées dans les zones périphériques (Paridis, Saint Herblain, Orvault, Rezé...).

------------------------------------------------------------------------------

Contact : velopolitain.nantes@hotmail.com

Suivez nous sur Twitter : @velopolitain

=> UNE FOIS SIGNEE, N'OUBLIEZ PAS DE CONFIRMEZ VOTRE SIGNATURE PAR MAIL POUR QU'ELLE SOIT PRISE EN COMPTE <=