Non à l'allongement de la piste de l'aéroport de Caen-Carpiquet !

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !

Christian DELABIE
Christian DELABIE a signé la pétition

Le projet d’allongement de la piste de l’aéroport de Caen - Carpiquet est un projet dangereux du point de vue climatique, dépassé d’un point de vue sociétal, inutile et coûteux d’un point de vue économique.

Au niveau climatique, l'explosion du transport aérien heurte de plein fouet les objectifs de la COP 21. Depuis 1990, une augmentation de 80 % des vols est constatée au niveau mondial. L’avion est le mode de transport le plus polluant, dans des proportions similaires à la voiture individuelle et avec des émissions de l’ordre de 45 fois supérieures au TGV. Au niveau mondial,les gaz à effet de serre émis par les avions seront multipliés par huit d’ici à 2050, et représenteront 20 % des émissions globales.

Au niveau sociétal, le réchauffement climatique est un problème majeur pour l’humanité. Il nous impose dorénavant de changer de mode de vie, de politiques publiques, de modèle de développement économique. Lutter contre nécessite des évolutions dans notre consommation d’énergie. Cela implique des « déplacements doux » et la limitation des transports polluants dont l’aviation fait partie. A Caen Carpiquet entre 2017 et 2018, + 51 % de vols touristiques sont enregistrés. Il pourrait passer de 275000 à 500000 voyageurs au total avec l’allongement de la piste. De plus, l’augmentation du trafic aérien entraînera obligatoirement une augmentation des gaz à effet de serre et diminuera la qualité de vie des habitants proches de l’aéroport de Caen-Carpiquet (plus de 40000 riverains ) : dégazage/nuisances sonores/qualité de l’air dégradée…

Enfin la «démocratisation» mise en avant par le lobby de l’aérien est très relative. les classes les plus aisées (cadres, professions intermédiaires et indépendants) représentent 50 % des passagers alors que seuls 2 % des ouvriers utilisent l’avion.

Au niveau économique, l’utilisation des deniers publics manque de rigueur : au lieu de jouer de la complémentarité des aéroports de Deauville et de Caen, on privilégie la concurrence : 10 M euros pour l’aérogare de Deauville et 11M d’euros uniquement pour l’allongement de la piste de l’aéroport de Caen Carpiquet. Par ailleurs, la Cour des Comptes a relevé que notre pays comptait trop d'aéroports et que la plupart étaient en déficit. La France détient le record du nombre d'aéroports en Europe. L'Allemagne en compte trois fois moins sans que cela nuise à son activité économique. Avec quatre aéroports à elle seule la Normandie est un cas d'école. Enfin, ce sont 35 ha artificialisés et 4 exploitations agricoles mises en danger.

Plutôt que de regarder ailleurs quand la maison brûle !

Exigeons la taxation du kérosène

Facilitons le déplacement en train

Développons les formes de travail à distance

Conservons nos terres agricoles

Faisons respecter les couloirs aériens et les hauteurs de vol au décollage

Vérifions la qualité de l’air et le niveau des nuisances sonores

Créons des emplois « verts »

Agissons avant qu’il ne soit trop tard pour préserver notre environnement et transmettre à nos enfants et petits enfants un monde vivable !