Non à la fermeture des écoles de l'Ilet-Pérou à Capesterre Belle-Eau (GUADELOUPE)

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


 LETTRE OUVERTE A LA POPULATION

 NON A LA FERMETURE DES ECOLES DE L’ILET-PEROU A CAPESTERRE BELLE-EAU !!!

 Un mauvais coup est en train d’être porté à la jeunesse guadeloupéenne et singulièrement à la jeunesse de Capesterre Belle-Eau.

 En effet, lors de la séance du conseil municipal en date du 18 février 2018, le Maire de Capesterre Belle-Eau  dans une communication a annoncé solennellement sa décision de procéder à la fermeture des écoles élémentaire et maternelle de l’Ilet-Pérou à la rentrée 2018-2019 pour soi-disant des raisons de sécurité.

Depuis plus d’une année, la majorité municipale s’acharne contre les écoles de l’Ilet-Pérou parce qu’elle est incapable de mettre en place une politique éducative sur son territoire. Elle a reçu des financements dans le cadre du « Plan séisme » pour la construction d’une école surdimensionnée « L’Ecole Elémentaire Alexius DELACROIX » à Moulin à Eau. Aujourd’hui, l’Etat demande des comptes au Maire et lui ordonne par le biais de la DEAL :  

1-     de remplir toutes les classes de l’Ecole Alexius DELACROIX

2-     d’engager, comme cela avait été promis, la construction d’un nouveau groupe scolaire aux Flamboyants

 A défaut, la Commune de Capesterre Belle-Eau, qui n’a respecté sa signature (convention de 2012) se verra dans l’obligation de rembourser à l’Etat les sommes jusqu’ici perçues.

Incapable de répondre à ces deux engagements, le Maire a décidé sans aucune concertation avec les parents d’élèves de fermer les écoles de l’Ilet-Pérou en ignorant les désagréments que vont causer une telle décision. Pour essayer de trouver un semblant d’explication, il évoque la fragilité du bâti de ces deux écoles, considérées jusqu’à l’année dernière comme étant des abris sûrs en cas de cyclones. Cette position soulève de notre part nombre d’interrogations :

-        Où sont les fameux rapports post-séismes qui, selon certains dires, mettraient en évidence la fragilité de 5 ou 6 établissements scolaires de Capesterre Belle-Eau ?

-        Si le risque évoqué existe réellement, pourquoi avoir accepté de mettre consciemment en danger la vie d’élèves et de personnels depuis 14 ans ?

-        Pourquoi refuser d’engager un vrai débat sur la carte scolaire de Capesterre Belle-Eau alors que l’existence des 19 écoles de la commune semble, pour la plupart, à moyen terme, menacée ?

Avant d’envisager la  fermeture d’écoles sur le territoire de Capesterre Belle-Eau, il est urgent d’apporter une réponse à toutes ces questions.

 Pourtant, l’envie de supprimer les deux écoles d’Ilet-Pérou semble tenace car dans un courrier en date du 27 février 2018, le Maire s’est engagé à transmettre au Recteur « la délibération qui validera la fermeture de ces écoles courant avril 2018 ».

Comment comprendre un tel acharnement à l’encontre de deux écoles où l’implication des enseignants et des parents est très forte ? Les résultats scolaires sont tangibles et les cas d’incivilité quasi inexistants. Pourquoi vouloir détruire ce qui marche alors qu’il serait plus intelligent de s’en inspirer pour la réussite de nos enfants.

La FAPEG ne laissera pas ces fermetures se faire et lance d’ores et déjà un appel à toute la population pour se mobiliser en vue de la défense des écoles d’Ilet-Pérou.

Si les écoles d’Ilet-Pérou ferment ce sera la mort de tout un quartier et surtout le début d’une longue liste de fermetures d’écoles à Capesterre Belle-Eau.

 SOYONS SOLIDAIRES ! TOUS, ENSEMBLE, DEFENDONS LES ECOLES D’ILET-PEROU

L’APE-FAPEG des Ecoles de l’Ilet-Pérou de Capesterre Belle-Eau



Association des parents d'élèves compte sur vous aujourd'hui

Association des parents d'élèves a besoin de votre aide pour sa pétition “Joël Beaugendre: Non à la fermeture des écoles de l'Ilet-Pérou à Capesterre Belle-Eau (GUADELOUPE)”. Rejoignez Association des parents d'élèves et 2 109 signataires.