Soutien de la jeunesse panafricaine à Nathalie Yamb pour la souveraineté totale.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


À L'ATTENTION DES CHEFS D'ÉTATS AFRICAINS, DE LA FRANCE, DE LA JEUNESSE AFRICAINES ET DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE


OBJET :  Soutien de la jeunesse panafricaine à l'endroit de Nathalie Yamb pour la souveraineté totale de l'Afrique.


L'ONG jeunesse panafricaine ( JEPA ) en collaboration avec les organisations de la société civile Africaines vous présente cette pétition relative à la convocation des chefs d'États Africains ( G5 sahel) par le président Macron mais aussi et surtout à l'expulsion de la combattante anti impérialiste Nathalie Yamb de l'enclos coloniale de côte d'Ivoire.

À la lumière des récriminations portées à l'égard de la France par la jeune Africaine, il ressort que :

1- l'expulsion de Nathalie Yamb de la côte d'Ivoire pour "activité incompatible" est la conséquence de la dénonciation des pratiques françafricaines faite par celle-ci lors du sommet Afrique-Russie à Sotchi.

2- le limogeage de l'ambassadrice de l'UA aux États-Unis Dr ARIKANA chihombori-quao du fait de sa critique acerbe contre le franc CFA.

3- l'évacuation de l'activiste panafricaniste Kemi Seba du Sénégal sous le fallacieux prétexte de trouble à l'ordre public.

4- la suspension de l'économiste Togolais Kako Nubukpo d'abord au poste de ministre et après au poste de directeur de la francophonie numérique au sein de l'OIF.

Au regard du musellement systématique des combattants panafricanistes, par la France et ses complices internes dans le but d'annihiler la lutte engagée par ses leaders africains contre le franc CFA et les bases militaires française en Afrique.
Nous demandons à la jeunesse africaine d'apporter un soutien inconditionnel à la soeur Nathalie Yamb ainsi que tous les autres.
Nous demandons également aux chefs d'États Africains convoqués par le président Macron de sortir de la diplomatie de la poule mouillé pour dire non au CFA mais aussi et surtout à la présence militaire française en Afrique.

De Bamako à Niamey, de Ouagadougou à Ndjaména, de Nouakchott à Abidjan, de Dakar à Yaoundé, levons nous comme un seul homme pour soutenir nos combattant(e)s tout en exigeant de nos chefs d'États des prises de position de position courageuse et responsables en signant cette pétition sur la page facebook de la JEPA à l'adresse jeunesse panafricaine ONG-JEPA.


La JEPA pour l'unité et la souveraineté totale de l'Afrique.