Pour les conducteurs, une même revendication : la revalorisation !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !

Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Nous conducteurs, avons très largement démontré depuis le début de la crise sanitaire notre engagement en faveur du service public ferroviaire. Nous avons été contraints d’assurer la production dans des conditions de sécurité sanitaires parfois défaillantes. Nous avons été victimes durant plusieurs mois d’un isolement forcé dans les chambres des foyers en raison de conditions d’hébergement et de restauration extrêmement dégradées. Nous subissons encore aujourd’hui une détérioration importante de nos conditions de travail en raison notamment des modifications de commande incessantes en lien avec les évolutions des plans de transport.

Suite à la publication de l’ordonnance n°2021-49 le 20 janvier 2021 et de la parution prochaine de son décret d’application, la Direction de la SNCF a engagé depuis le mois de mai 2021 un cycle de concertations. Celles-ci portent sur la transposition du système de classification des emplois et des rémunérations fixés par le futur décret dont le contenu sera calqué sur la recommandation patronale prise en juin 2020 par l’UTP (fédération patronale). 

Les négociations de l’accord de branche relatif aux classifications/rémunérations ont entériné que les TA soient positionnés sur les classes 3 et 4 (équivalentes aux Qualifs C et D) et les TB sur les classes 4 et 5 (équivalentes aux Qualifs D et E). Le futur décret reprendra ces nouvelles classifications qui mettent en lumière une double iniquité flagrante, d’abord entre les conducteurs eux-mêmes,  ensuite entre les métiers de la conduite et d’autres métiers possédant des niveaux de responsabilité et d’expertise similaires.

Nous posons le constat en parallèle que les négociations salariales sont placées depuis plusieurs années sous le signe de l’austérité. Il n’est pas concevable à ce titre que l’accord salarial 2021 entérine une nouvelle année de disette salariale.

Au regard de ces différents points, il est temps de nous accorder une juste reconnaissance de notre niveau de responsabilités, de la complexité technique de nos métiers ainsi que leur pénibilité par une revalorisation de notre rémunération.
 
En conséquence, nous demandons :

Pour les conducteurs statutaires :
- Le maintien et la refonte de la grille TA avec une entrée de grille à la PR-9 et une fin de grille à PR-16 ;
- Le maintien et la refonte de la grille TB avec une entrée de grille à la PR-13 et une fin de grille à la PR-23 ;
- L’attribution immédiate de 3 PR Hors Compte à chaque conducteur statutaire.
- Le maintien des délais d’ancienneté TA-1 sur TA-2, TB-1 sur TB-2, TB-2 sur TB-3 prévus dans les renvois de la filière Transport Traction du Dictionnaire des filières  

Pour les conducteurs contractuels :
- Une revalorisation identique des niveaux de salaires que celles précitées pour les personnels au Statut ;
- La création d’une prime d’ancienneté avec des majorations et des délais de séjours identiques à ceux des personnels à Statut ;
 
Pour l’ensemble des conducteurs :
-  La création d’un véritable 13ème mois basé sur l’intégration à la Prime de Fin d’Année de la moyenne des douze derniers mois des primes de traction avec un montant minimum garanti à hauteur de la Valeur Moyenne Théorique avec création d’un équivalent au montant de la PFA pour les conducteurs contractuels.
 
Pour l’encadrement Traction :  
-  L’attribution de la PR-24 aux agents ayant réussi à l’examen ETT-3.
 
Vous aussi, signez et partagez largement cette pétition pour obtenir une juste revalorisation de nos salaires.  
 
Nous vous proposons également de venir l’apporter ensemble à la Direction de la SNCF dans le cadre du rassemblement organisé par la FGAAC-CFDT le 14 septembre à 10H30 devant le siège de la SNCF à St Denis.
 



FGAAC compte sur vous aujourd'hui

FGAAC CFDT a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean Pierre Farandou Président du Groupe Public SNCF: Pour les conducteurs, une même revendication : la revalorisation !”. Rejoignez FGAAC et 470 signataires.