Affelnet - communiquer la fiche barème aux parents de 3e pour pouvoir corriger les erreurs

Affelnet - communiquer la fiche barème aux parents de 3e pour pouvoir corriger les erreurs

0 have signed. Let’s get to 500!


Nous demandons que la fiche barème qui justifie l’affectation des élèves - en précisant les points qui leur sont attribués par l’algorithme Affelnet en les comparant aux points nécessaires pour être affecté dans chacun des lycées correspondant aux 8 ou 10 vœux de l’élève - soit systématiquement communiquée en même temps que la fiche d’affectation, afin que les parents comprennent les motifs de l’affectation de leur enfant.

En effet, sans la fiche barème la décision d’affectation est dépourvue de toute motivation ; les parents ne disposent donc pas des éléments nécessaires à la compréhension d’une décision qui affecte fortement la scolarité de leur enfant.

En outre, lorsque le lycée d’affectation correspond à un des derniers vœux de l’élève – ou que, dans le pire des cas, un élève se retrouve sans aucun lycée d’affectation, les parents ne disposent d’aucun élément pour expliquer une telle situation et n’ont aucun interlocuteur.

Ainsi, chaque année, malgré des contestations récurrentes, les décisions d’affectation sont remises aux élèves le dernier vendredi de l’année scolaire, en fin de journée, au moment de la fermeture de leur collège.

C’est la raison pour laquelle des parents bénévoles proposent leur aide tous les ans, à la même date, pour pallier les carences d’un système inique qui laisse des enfants sans lycée, sans interlocuteur et sans explication.

Pour la 3e année consécutive, peut-être sous forme de réunion virtuelle à cause du COVID19, des parents bénévoles proposeront ainsi leur aide le soir de la remise des affectations aux élèves de 3e à Paris.

Comme les 2 années passées place de la Contrescarpe dans le 5e arrondissement, des parents viendront à notre rencontre parce qu'ils ne comprennent absolument pas le lycée dans lequel leur enfant aura été affecté ou l’absence de lycée.

Ce cas représente plus de 200 élèves par an.

Comme les autres années, une part des affectations ne correspondra pas à ce que les professeurs du collège auront dit dans l'année et de nombreux élèves ne comprendront pas leur affectation par rapport à des camarades ayant des résultats similaires ou inférieurs.

Certaines affectations pourront être rapidement comprises par un manque d'information sur le fonctionnement d'Affelnet :

- des parents et enfants qui pensent que c'est la "moyenne générale" qui compte ou la "moyenne sur les 3 trimestres" alors qu'il s'agit d'un système beaucoup plus complexe où les moyennes donnent un certain nombre de points par pallier (entre 0 et 5, 5 et 10, 10 et 15).

- des lycées indiqués en-dehors du district, parce que les parents ont fait des choix de lycée en fonction du collège de leur enfant, alors qu’ils ont déménagé pendant les années collèges dans un autre district de Paris

Les parents ne savent également pas forcément l’importance des notes de compétences dont ils n’entendent parfois, selon leur établissement et les associations de parents d’élèves présentes, jamais parler avant le jour de la remise des affectations. Notre précédente pétition sur https://www.change.org/p/affelnet2019 vous apportera également des éléments de compréhension si vous ne voyez pas ce dont je parle.

MAIS il y aura d’autres parents – nombreux – auxquels aucun des éléments disponibles sur le fonctionnement d’Affelnet ne permettra de comprendre l’affectation de leur enfant.

Voici quelques exemples :

1) Un bonus district qui est donné pour un lycée du district mais pas pour l’autre – voir sur cette page un cas réel illustrant ce problème inexplicable par Affelnet. Nous avons bien creusé ce cas et il est inexplicable. Ce n’est pas à cause d’un parent domicilié dans un district et l’autre parent dans un autre… Nous n’avons pas élucidé à quel moment dans le process d’affectation cette erreur a pu se produire. Le code d’Affelnet ne se trompe pas… C’est un peu comme lorsque dans un TGV 2 personnes pensent avoir la même place car « l’ordinateur s’est trompé » : non, le programme informatique ne se trompe JAMAIS. Mais il est plus simple d'accuser un programme informatique plutôt que d’admettre qu’un des 2 voyageurs a annulé son billet entre temps, s’est trompé de jour, s’est trompé de date…

L’élève en question, si l’erreur n’avait pas été faite aurait été affecté dès le départ à Fénelon au lieu de Gabriel Fauré. Si ce parent n’était pas allé au Rectorat récupérer sa fiche barème, l’erreur n’aurait jamais permis d’expliquer l’affectation de son enfant et de se battre pour que cet élève ait l'affectation à laquelle elle et ses professeurs s'attendaient. Affelnet est un algorithme de concours comme l’a souligné son créateur lui-même, l’affectation se fait donc aux points en fonction des résultats scolaires : les élèves doivent avoir accès aux établissements auxquels leurs résultats leur permettent de prétendre en toute transparence. Ce ne peut être un concours tronqué.

2) des notes de bulletins qui ne correspondraient pas aux notes de l'année, la saisie dans Affelnet ayant provoqué une erreur à une étape du process. En effet, contrairement à ce qui se passe pour l’algorithme Parcoursup, les parents ne sont pas invités à vérifier les notes saisies et des erreurs apparaissent que personne n’a pu vérifier.

3) des notes de compétences (qui comptent 3 fois plus que les notes de bulletin) qui sont très basses par rapport aux notes de bulletin, ou très basses par rapport à d’autres élèves de leur classe ayant de moins bons résultats. Après plusieurs années de ce phénomène, on peut se demander si dans certaines cités scolaires moins demandées, ce serait un moyen de conserver de bons élèves du collège dans le lycée sans que les parents qui aspirent à voir leur enfant dans un autre lycée, en ait été avertis. Ainsi certains « bons élèves » auront des notes de compétences basses, d’autres non sans justification.

Il y a donc des erreurs qu’on ne peut COMPRENDRE qu’avec cette fameuse « fiche barème » :

-        En juin 2018, il y a 2 ans, il fallait la demander par RAR au Rectorat

-        En juin 2019, on pouvait la récupérer :

o   Soit en la demandant en ligne sur la page https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_947937 … mais il a fallu 2 mois à des parents pour la récupérer ! bien trop tard pour les parents qui en auraient eu besoin pour faire rectifier une erreur d’affectation !

o   Soit en allant en personne au Rectorat, 12 bd d’Indochine dans le 20e pour l’obtenir le jour-même …après une attente plus ou moins longue car il y a beaucoup beaucoup beaucoup de monde au Rectorat fin juin / début juillet !

En juin 2020, la pandémie du COVID19 nous motive plus que jamais à demander que cette fiche barème soit communiquée aux parents en même temps que les résultats d’affectation.

En effet, le Rectorat recevra-t-il les parents pour qu’ils obtiennent cette fameuse fiche et qu’ils puissent entreprendre immédiatement les démarches nécessaires à la rectification d’erreur d’affectation ?

On peut en douter.

En tout état de cause, alors que la situation économique est difficile et qu’aller au rectorat suppose de prendre minimum ½ journée, que certains restent confinés et fragiles, les parents pourront-ils même se rendre au Rectorat s’il était ouvert ?

Nous ne doutons pas que le Rectorat souhaite être transparent et apporter à tous les parents le moyen de comprendre l’affectation de leur enfant grâce à la fiche barème.

C’est la raison pour laquelle nous demandons que cette fiche barème soit systématiquement communiquée à tous les parents de 3e en même temps que la fiche d’affectation.

Virginie JEAN-BOSSARD et Elise LEMAIRE pour la FCPE Lavoisier (Paris 5e)