Rétention des copies du Bac 2019 : Nous refusons d'être pris en otages !

Rétention des copies du Bac 2019 : Nous refusons d'être pris en otages !

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Chères bachelières,
Chers bacheliers,

Aujourd’hui, une minorité non représentative de professeurs retient près de 100 000 de vos copies afin de manifester contre la réforme du baccalauréat.

Nous comprenons que les personnels d’éducation veulent manifester au nom de notre avenir mais cette action est mauvaise et nous la condamnons. Aujourd’hui l’inquiétude a gagné le cœur de nombreux parmi nous, candidats et nous craignons pour leur avenir. À l’heure où le lien entre les enseignants et les élèves est une priorité, cette démarche déconstruit la confiance des élèves envers les professeurs. Nous n'avons ni à payer, ni à être l’instrument de quelconques manœuvres, ici qui peuvent avoir de lourdes conséquences.

Une telle action brise l’égalité des chances car cette sélection aléatoire de copies constitue une forme de tirage au sort. Il est d’ailleurs étonnant de voir que les professeurs ayant combattu APB contribuent à rétablir son principe. Le droit constitutionnel et primordial de grève est essentiel dans une bonne démocratie mais il ne justifie pas l’état dans lequel cette action a mis les bacheliers concernés par ces méthodes Ce n’est pas un soutien aux élèves pour leur avenir mais l’abandon d’une jeunesse désormais en détresse après des années de travail.

Dès la fin de semaine, les bacheliers vont recevoir leurs résultats de la fin de semaine. Ces professeurs en ayant décidé autrement se placent en porte à faux des valeurs altruistes de l'Éducation Nationale. La lutte de certains professeurs contre les réformes en cours est aujourd'hui abjecte, politicienne, complètement contre-productive et inefficace. Cette action est d'autant plus inefficace puisqu'elle ne mobilise que très peu d'entre eux. Les professeurs doivent être respectés et écoutés, les élèves soucieux de leur futur aussi !

Une poignée d’enseignants syndicalistes veut imposer sa loi. Elle ne doit pas l'emporter sur notre futur et le respect de notre travail durant plusieurs années. Ces enseignants peuvent-ils se permettre de mettre cet avenir à mal ? Aucun élève ne doit être pris en otage de ces blocages syndicaux.

En ce sens, Avenir Lycéen s'oppose fermement à la rétention des copies du baccalauréat voulue par certains professeurs.
Nous réclamons des sanctions, envers ces récidivistes qui tentent de réduire à néant plusieurs années d'études pour un combat politique sans consistance.

Retenir des copies d'élèves pour une épreuve est une faute grave, que chacun en prenne conscience. Les lycéens ont des droits et des devoirs. Les professeurs aussi !

Lycéennes, lycéens, nous faisons appel à votre soutien et à votre signature pour faire entendre la voix de la majorité silencieuse ! La voix de la majorité qui veut avoir son baccalauréat dans de bonnes conditions. La voix de la majorité silencieuse qui veut voir le fruit de leur travail récompensé. La voix de la majorité qui veut pas avoir son baccalauréat pris en otage.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !