Nous refusons la fermeture de notre classe !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Depuis 2 ans, l’école de Mars dans la Loire (42) a vu l’ouverture d’une 3ème classe. En effet, un « moyen supplémentaire" avait été accordé en raison de la hausse des effectifs.

Durant l'été 2016, les parents d'élèves s'étaient occupés des travaux de cette 3ème classe, contents de pouvoir contribuer à de bonnes conditions d’accueil pour les élèves et leurs enseignants.

Nous avons appris il y a quelques semaines, "qu'à Mars, le poste provisoire n'est pas conservé et l'école revient à 2 classes avec 59 élèves", alors que c’est justement le seuil d’effectif qui avait permis l’octroi de cette 3ème classe.

Cette décision est incompréhensible. Les besoins sont les mêmes qu’il y a deux ans.

L’inspection d’académie se justifie en prétendant qu’en milieu rural les parents « lisent des histoires le soir à leurs enfants ».

Ce qu’elle omet de dire c’est que la mise en place de classes de 12 élèves en CP en zones d’éducation prioritaire se fait avec le même effectif. Ce qui nécessairement dégrade les conditions d’accueil des élèves des autres classes et les conditions de travail des enseignants.

Cette stigmatisation « enfants des villes », « enfants des champs » est inacceptable. Il y a des besoins en milieu rural également.

La fermeture d’une classe c’est une école qui meurt à petit feu !

La commune a besoin de son école, c’est le cœur de la vie du village. Ce n’est pas seulement un lieu d’éducation, c’est aussi un lieu de regroupement social et intergénérationnel. C’est la condition du vivre ensemble !

Gardons la 3ème classe à Mars !



Parents d'élèves de l'école de Mars (Loire) compte sur vous aujourd'hui

Parents d'élèves de l'école de Mars (Loire) a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'éducation nationale: Nous refusons la fermeture de notre classe !”. Rejoignez Parents d'élèves de l'école de Mars (Loire) et 890 signataires.