Demande de nominations de tous les professeurs pour la rentrée 2018

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Collège du Grand Lucé (Sarthe), février 2018.

Nous, parents d’élèves d’un collège rural Sarthois, réagissons à vos propos du 6 septembre 2017 sur France Info qui sont : « ce que l’on attend d’une rentrée, c’est que les professeurs soient là, devant les élèves, et que les élèves soient là, devant les professeurs, donc ça s’est bien passé ! ».

Pour nous, et pour la troisième année consécutive, la rentrée 2017 a été catastrophique avec trois postes sans nomination de professeurs et la situation actuelle reste catastrophique avec un professeur non nommé et des professeurs non remplacés. 

Nous vous avons déjà alerté deux fois par écrit, nous avons organisé des rassemblements en présence de la presse, nous avons cherché des professeurs par différents biais (réseaux sociaux, …), nous avons interpellé le DASEN, les élus, nous avons participé à des réunions …

Aujourd’hui, à 21 semaines depuis la rentrée 2017, nous n’avons toujours ni professeur de technologie (seul établissement secondaire dans ce cas sur le département), ni professeur de physique-chimie (professeur nommé le 26 septembre, présent 6 semaines et depuis plus rien).

En interne, la principale a permis aux élèves de bénéficier d’1h30 de technologie une semaine sur deux depuis le retour des vacances de janvier ; au détriment de temps d’accompagnement pour d’autres élèves. Pour la physique-chimie, les élèves ont reçu un document et un lien vers un site Internet.

Le bilan à ce jour pour les 88 élèves de 4ème particulièrement impactés car concernés par ces deux professeurs manquants :

             - 54h de physique-chimie au lieu des 189h prévues par le programme depuis septembre, ce qui correspond à une carence/absence de 72% de cours !

             - 21h de technologie sur les 126h prévues depuis septembre, ce qui correspond à une carence/absence de 84% de cours !

Avec la FCPE, nous avons rencontré le DASEN et le Secrétaire Général le mercredi 21 février 2018 mais les réponses apportées sont toujours les mêmes : ils sont conscients du problème et ils n’ont pas de ressource humaine à nous proposer ; et c’est tout ! Sans oublier, le constat du DASEN que cela ne concerne que peu d’enfants sur l’ensemble du département. Nous trouvons ce propos inadmissible.

Les raisons de ce dysfonctionnement vous incombent et ne vous dédouanent en aucune manière. Tous les élèves en France, sont supposés acquérir des connaissances et des savoirs, le respect du programme est une gageure d’égalité des chances, et le compte n’y est pas. Force est de constater que vous avez abandonné ces élèves. Outre les carences que cela a d’ores et déjà généré, vous montrez à nos adolescents, dont les sens de la justice et de l’équité sont exacerbés à cet âge, que finalement vous pouvez vous en accommoder, que, vous, vous pouvez ne pas respecter vos obligations.

Nous souhaitons, pour tous, des professeurs formés, nous souhaitons pour nos enfants un enseignement de qualité, complet et équitable.

Vous avez engagé des actions, mais à quoi servent les réformes sans professeur pour les mettre en place ? Nous avons des locaux rénovés mais sans tous les professeurs, où est l’utilité ?

Nous voulons par cette lettre dénoncer cette injustice face au droit à l’éducation, à l’enseignement, des élèves.

Nous vous demandons de solutionner le problème actuel et d’anticiper la rentrée prochaine, pour garantir à chaque élève sa propre réussite.

Rassemblement des élèves, professeurs, parents d'élèves, élus, du secteur et d’ailleurs

Mardi 13 mars 2018 à 17h30 devant le collège Paul Chevallier du Grand Lucé.

Association des parents d’élèves du collège Paul Chevallier



Association des parents D'élèves compte sur vous aujourd'hui

Association des parents D'élèves COLLÈGE LE GRAND LUCÉ a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Éducation nationale: Demande de nominations de tous les professeurs pour la rentrée 2018”. Rejoignez Association des parents D'élèves et 247 signataires.