Éducation Prioritaire : ne touchez pas à mon indemnité, ne touchez pas à mes heures !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Mobilisation générale en LP et SEP "ex-ZEP"

Lors de la révision de la carte de l’éducation prioritaire de 2015, le précédent gouvernement a écarté les lycées professionnels et SEP de l’étude et a traité uniquement les collèges. Cette mesure arbitraire et inégalitaire a eu pour conséquence une juste et importante mobilisation des personnels de ces établissements, qui a permis l’émergence de diverses mesures temporaires afin de maintenir des moyens pour les établissements et le maintien de l’indemnité de sujétion spéciale pour les personnels.

Depuis, si le versement de l’indemnité aux personnels a été maintenu, une partie des moyens accordés aux académies se sont « dilués ». À ce jour, suite à des reports successifs, cette révision générale de la carte de l’éducation prioritaire n’a pas encore eu lieu. Or, le dispositif transitoire entraîne au 1er septembre 2018 le début de la perte de l’indemnité pour tous les personnels « ex -ZEP » des lycées professionnels et SEP.

Les personnels qui s’investissent sans compter dans ces établissements accueillant un public en grande difficulté sociale et scolaire ne sont en rien responsables du retard pris dans ce dossier. Non seulement ces personnels ne voient pas leur investissement récompensé à sa juste valeur, mais ils subissent en plus l’amputation d’une indemnité déjà initialement insuffisante.

Avec le SNETAA-FO, nous demandons :

  1. le maintien du versement de 100 % de l’ISS ZEP initiale jusqu’au classement en éducation prioritaire de notre établissement ; 
  2. le maintien de tous les moyens jusqu’au classement en éducation prioritaire de notre établissement ;  
  3. le classement REP+  de notre établissement à compter du 1er septembre 2019.


Wanderson compte sur vous aujourd'hui

Wanderson RIBEIRO a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean-Michel Blanquer: Éducation Prioritaire : ne touchez pas à ma fiche de paie, ne touchez pas à mes heures !”. Rejoignez Wanderson et 222 signataires.