Pétition fermée

Non au démantèlement du groupe scolaire Lucie Aubrac ! Oui à une vraie concertation !

Cette pétition avait 78 signataires


Non au démantèlement du groupe scolaire Lucie Aubrac !
Oui à une vraie concertation sur le projet d’école de l’OAP la Salade !

Le projet OAP la salade prévoit le démantèlement du jeune groupe scolaire Lucie Aubrac (5 ans d’existence) pour répondre à une « norme » fixée par la mairie d’écoles de taille 10+8 classes. L’école actuelle sera transformée en école primaire dès septembre 2017. Une école maternelle provisoire sera créée en algécos route de Launaguet en bétonnant de fait un tiers de l’espace vert promis par la mairie jusqu’en minimum 2025.

Une phase de concertation a été réalisée par la Mairie sur le projet OAP la salade mais le projet de nouvelle école n'en a jamais fait partie.

Ce projet de nouvelle école sensé répondre à de réelles problématiques du quartier a été imposé à tout le monde. Son impact sur les enfants, sur les enseignants les équipes des claé, techniques, sur le quartier, sur les déplacements et les dangers liés à l'implantation de l'école en algécos, tout cela a été balayé d'un revers de main par la Mairie, tout comme la volonté des parents d'élèves de discuter du bien-fondé de ce projet et de proposer des alternatives fondées notamment sur leur connaissance fine du quartier.

À aucun moment, il n’a été possible de véritablement aborder ces points, les attentes des habitants du quartier sur le projet d’école.

Malgré les nombreuses propositions constructives des parents d’élèves, leurs demandes maintes fois réitérées de rencontrer la Mairie depuis juin 2016, la première réunion formelle sur le sujet s’est déroulée à la mairie le 6 février 2017 !

En présence de Mmes De Laubadère (Éducation) et Laigneau (Architecture), cette réunion a de nouveau montré la volonté de la Mairie d'imposer ce qu'elle présente comme la seule alternative aux problématiques et sa fermeture à toute discussion symbolisée dans la phrase de Madame De Laubadère : « Dites-moi vos propositions, je vous dirai pourquoi ce n'est pas possible ».

Enfin, le budget de la nouvelle école définitive qui remplacera les algécos maternelles n'a pas été voté et devra l'être par la prochaine majorité après 2020... Peut-être !

Dans l’intérêt du groupe scolaire Lucie Aubrac, des équipes y intervenant, des enfants et enfin du quartier, nous réitérons ici nos propositions :

1.    Suspension du projet d’éclatement du groupe scolaire Lucie Aubrac
La casse d’une école neuve (cinq ans à peine) n’est aucunement justifiée et engage des dépenses publiques importantes.

2.    Finalisation de l’espace vert dans sa totalité avant la fin du mandat actuel,
Afin d'aller au bout de l'engagement de préserver cet espace vert pour le quartier.

3.   Installation du groupe scolaire provisoire sur le site de Toulouse Métropole jouxtant Lucie Aubrac, déjà bétonné et équipé pour recevoir des algécos.
Site du groupe scolaire pendant la durée de la construction du bâtiment définitif

4.   Réquisition d’un autre terrain pour l’école définitive sur le bassin.
Nous demandons la construction d’une nouvelle école dans un secteur du quartier permettant d'accueillir les nouveaux élèves et de préserver le groupe scolaire actuel.

Ces propositions sont réalistes, réalisables, et cohérentes tant sur le plan éducatif, budgétaire, environnemental, des déplacements dans le quartier, pour la vie du quartier et de ses usagers.

Nous appelons la Mairie à revenir sur son projet et à examiner ces quatre propositions avec un véritable esprit de concertation.

Je suis d'accord, je soutiens cette proposition



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif LUCIE AUBRAC a besoin de votre aide pour sa pétition “jean-luc.moudenc@mairie-toulouse.fr: Non au démantèlement du groupe scolaire Lucie Aubrac, Oui à une vraie concertation !”. Rejoignez Collectif et 77 signataires.