Pour le droit de révoquer les élus

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


"Rousseau ne cachait pas être effaré qu’on puisse appeler « démocratie » un système qui donne la parole au peuple une fois tous les cinq ans pour le renvoyer à la passivité et à l’inexistence politique tout le reste du temps"

 

"La défiance généralisée qui marque la vie politique, l’impunité dont semblent jouir les dirigeants politiques et surtout – de façon plus structurelle – la professionnalisation croissante de l’activité politique et l’entre-soi collusif qui en résulte au sein du « petit monde politique » donnent du crédit à celles et ceux qui défendent l’urgence qu’il y aurait à instaurer une procédure de type référendaire permettant de révoquer un élu et de le remplacer avant le terme de son mandat. Une telle possibilité permettrait, plus largement, de régler (pour partie) un problème connu depuis très longtemps. Comme l’écrivait Jean-Jacques Rousseau dans un passage célèbre du Contrat social, sitôt que le peuple a élu ses représentants, il n’est plus rien. Avec le droit de révocation, le peuple gagnerait une forme de contrôle sur ses représentants dans l’intervalle des scrutins."



Déniz compte sur vous aujourd'hui

Déniz BOZKURT a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean-Luc Mélenchon: Pour le droit de révoquer les élus”. Rejoignez Déniz et 29 signataires.