Il est grand temps de rassembler la Gauche

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


IL EST GRAND TEMPS


Lettre à Jean-Luc (Mélenchon), Benoît (Hamon), Pierre (Laurent), Yannick (Jadot) et les autres...


Le 23 avril 2017 sera, à coup sûr, une date funeste dans l’histoire de la Gauche et de l’Ecologie. Depuis ce soir-là, quel que soit le candidat qui a remporté notre suffrage, nous, les gens du peuple de Gauche, nous sentons spoliés d’une victoire qui était à notre portée. Notre amertume est d’autant plus vivace qu’il y avait tellement de valeurs et de propositions qui nous rassemblaient entre citoyens progressistes, insoumis, socialistes, communistes et écologistes.


Disons-le clairement, de part et d’autre les intérêts partisans ont pris le pas sur l’intérêt général de notre camp et de notre pays. D’un côté, quelques points de clivages mis en exergue ont permis en surface de justifier la division, quand, derrière le paravent, l’ouverture des dépenses de campagne amenait celui qui se désistait à la banqueroute. Sans parler des arrières-pensées législatives de chacune des formations politiques.


Nous vous le rappelons sereinement mais tout aussi clairement : si nous vous avons accordé nos voix, vous n’en êtes pas propriétaires. Nous sommes la Gauche, vous en êtes les représentants. A vous d’être attentifs à nos aspirations et à les faire passer avant les tactiques boutiquières de chacune de vos coteries partisanes.


Le passé nous l’a appris, la Gauche ne gagne que lorsqu’elle sait se rassembler et mobiliser les citoyens. Divisés, nous n’avons su vous en convaincre et le résultat est sans appel : le candidat de l’Argent et la candidate de la Haine se font face au deuxième tour de l’élection présidentielle et nous voilà spectateurs de la déliquescence d’un régime démocratique que chacun d’entre-nous souhaitait dépasser en passant à la sixième République.


Quelle que soit l’issue du scrutin de mai, ce ne sont pas les préoccupations des plus faibles qui seront prises en compte, ce ne sont pas les avancées sociales qui seront à l’ordre du jour dans les intentions présidentielles. Tout n’est pourtant pas perdu, nous pouvons encore renverser la table, pour peu que nous le fassions ensemble.


Il nous reste en effet quelques semaines pour construire une plate-forme commune, pour que la Gauche généreuse, démocratique, écologiste, européenne se relève et porte haut les espoirs des classes populaires toujours plus exclues ainsi que des classes moyennes qui ont tellement subi le déclassement social depuis des années. Les élections législatives constituent un troisième tour et doit marquer le retour de la Gauche.


Nos candidats ont parlé de référendum révocatoire ou de 49-3 citoyen, nous vous adressons le mandat impératif de l’unité au nom des valeurs qui nous animent et de la responsabilité qui nous incombe vis-à-vis de toutes nos concitoyennes et tous nos concitoyens.


Nous revendiquons une négociation entre toutes les formations de Gauche et de l’Ecologie dans l’optique de la constitution d’un programme commun et sa validation par l’ensemble des citoyens se réclamant de notre famille politique.


Nous revendiquons, chaque fois que cela sera possible, une candidature unique à Gauche pour les législatives dans le cadre d’un accord électoral lui aussi soumis à nos suffrages.


L’urgence sociale, démocratique, écologique et économique ne nous permettra d’attendre cinq ans. Après des semaines d’errements, il faut réagir. Il est grand temps.



Karim compte sur vous aujourd'hui

Karim AOU a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean-Luc Mélenchon: Il est grand temps de rassembler la Gauche”. Rejoignez Karim et 131 signataires.