Non à la Cité de la Musique sur le site de l'ancienne prison

Non à la Cité de la Musique sur le site de l'ancienne prison

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
collectif place HENRI IV a lancé cette pétition adressée à Jean-François COPÉ Maire de Meaux Président de la Communauté d'Agglomération du Pays de Meaux et à

NON au projet de Cité de la musique sur le site de l’Ancienne Maison d’Arrêt

Nous, Collectif Place Henri 4, association M comme Meaux, citoyen.ne.s, habitant.e.s de Meaux et de son agglomération, par cette pétition, demandons aux élus du Pays de Meaux :

1. L’ABANDON définitif du projet de la Cité de la Musique sur le site de l’Ancienne Maison d’Arrêt de Meaux

2. Une vraie CONCERTATION sur la réhabilitation et le devenir du site.

_____

Cette pétition vient en réaction au projet de Cité de la Musique présenté et voté au conseil communautaire le 4 mai 2021 et dont le programme nous paraît sur de nombreux points totalement inadapté aux contraintes de ce site patrimonial au cœur de la ville de Meaux.

Si nous sommes choqués par les bâtiments massifs de la proposition architecturale, générés par un programme trop dense pour un site trop petit, nous le sommes encore davantage par la non prise en compte de l’accessibilité au site ! Rien dans l’étude programmatique ne dit quoi que ce soit sur la gestion des flux de circulation générés par un tel équipement en cœur de ville.

Or, la circulation automobile déjà difficile ne peut qu’empirer, dans ce quartier enclavé ne comptant que des rues à sens unique (rue Fatou, rue des Cordeliers, rue du Faubourg St Nicolas, avenue de la République, rue Gambetta) et plusieurs équipements collectifs (un collège de 600 élèves rue Fatou et un EHPAD en construction rue des Cordeliers). Plus de circulation automobile c’est aussi plus de pollution !

_____

Le projet de la cité de la Musique c’est aussi :

- Un projet qui concourt au bétonnage du centre-ville.
Ce projet d’équipement s’ajoute hélas à la longue liste des projets immobiliers massifs qui mangent peu à peu sur les jardins et le moindre « espace de respiration » du centre de Meaux.
Le réchauffement climatique et ses conséquences nous obligent à conserver et valoriser les espaces non bâtis afin de préserver la qualité de vie en ville. La friche de l’ancienne Maison d‘arrêt est une opportunité unique face à une densification qui échappe à l’heure actuelle à tout contrôle de la collectivité.

- Conséquence de la sur-construction : l’imperméabilisation des sols et l'augmentation certaine des risques d'inondations.
Le quartier de la Place Henri IV est construit sur un sol marécageux déjà sensible à la présence de l’eau. Or, le réseau d’évacuation des eaux pluviales et les égouts existants sont sous-dimensionnés par rapport à un tel équipement ! Les caves des riverains sont déjà inondées au moindre évènement pluvieux important.

- Un projet qui ne respecte pas le patrimoine et l’ensemble urbain de la Place Henri IV et ne met pas en valeur le bâtiment de l’ancienne prison, écrasé face à l’imposant auditorium présenté comme « nouveau signal urbain du quartier». Alors qu’il aurait fallu à l’inverse placer les nouvelles constructions au second plan et souligner le bâtiment de l’ancienne maison d‘arrêt.

- La destruction d’un parking de stationnement et de plantations récents, utiles et pour lesquels la commune a déjà investi près de 800 000€ !

- Un projet qui n’apprend pas des erreurs passées.
Le projet de pôle culturel de 2013 présentait les mêmes problématiques que celui qui nous est imposé aujourd’hui : un programme trop dense pour un site inadapté, trop petit et enclavé. Les techniciens et les élus auraient dû revoir le programme en tenant compte des remarques des citoyens, ils nous proposent finalement un projet avec les mêmes écueils qu’en 2013.

- Un investissement coûteux qui ne crée finalement rien.
Le Conservatoire et l’Harmonie existent déjà. Et si l’Harmonie mérite des locaux adaptés et décents, cela semble moins évident pour le Conservatoire confortablement installé dans le château Frot.
Meaux et son agglomération sont sous-dotés en équipements, culturels. Le territoire a besoin d’équipements pertinents, qui répondent à de nouveaux besoins et qui créent une réelle plus-value.

_____

Trouvons un autre lieu plus approprié pour recevoir la Cité de la Musique.

Nous ne sommes pas CONTRE le projet de la Cité de la Musique. Mais nous sommes convaincus que l’authenticité du bâtiment de l’ancienne Maison d’Arrêt et son jardin unique en cœur de ville, doivent être préservés, tout comme le parking gratuit qui les jouxte. 

La Cité de la Musique DOIT se construire ailleurs, sur un site adapté à l’exigence d’un programme pensé à l’échelle de l’agglomération meldoise. L’ancien centre de tri postal, le bâtiment du siège du Crédit Agricole avenue Foch ou même le centre commercial des Saisons de Meaux, sont autant de sites possibles qui se prêteraient davantage pour l’accueil de ce programme.

Ces sites sont aussi des sites à enjeux et pour lesquels l’installation d’un équipement tel que la Cité de la Musique serait une opportunité.
Ainsi le centre commercial des Saisons pourrait y trouver un second souffle, tout comme le Musée de la Grande Guerre à proximité dans l’ancien centre de tri ou l’ensemble formerait un pôle culturel attractif.
Quant au bâtiment du Crédit Agricole, cet équipement viendrait apporter une nécessaire mixité fonctionnelle dans ce quartier majoritairement résidentiel. En relation avec la place Paul Emile Victor, bénéficiant des stationnements souterrains du bâtiment et de la proximité du Champ de Foire et d’un accès facile le long d’un des grands axes de Meaux, ce site offre de nombreux atouts pour recevoir ce genre d’équipement.

_____

En quelques chiffres : 

Chronologie :
2005 : déménagement de la Maison d'Arrêt vers Chauconin. Désaffection du site.
2007 : destruction des bâtiments de l'ancienne gendarmerie
2009 : abandon du projet de la Mairie de destruction du bâtiment de l'ancienne maison d'arrêt, suite à la mobilisation des riverains
2013 : présentation du projet de pôle culturel, chiffré à 15 Millions d'euros.
2014 : abandon du projet 
2015 : création du parking de stationnement pour plus  de 600 000€                    2017 : réaménagement paysagé du Parking pour 200 000€
2021 : présentation du projet de la Cité de la Musique, évalué entre 8 et 13 Millions d'euros.

Entre les études, les concours, les aménagements et les idemninités versées aux entrepreneurs suite à l'abandon du projet, ce sont plus de 10 Millions d'euros qui ont été investis à perte pour la collectivité.

_____

Pour en savoir plus sur l'historique du projet et ses nombreux rebondissements :
- sur la page Facebook du Collectif Place Henri 4 :
- sur Meaux Le Forum : https://meaux.forumactif.org/f34-projet-de-lieu-culturel-rehabilitation-de-l-ancienne-maison-d-arret-de-meaux

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !