Création d'un internat à Igbèrè au BENIN pour des enfants sans ressources

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Je suis le père Louis MANAKO, prêtre à la paroisse d'Igbèrè au BENIN.

J'ai passé 6 ans dans les paroisses de LAMBALLE et du pays de JUGON et suis de retour depuis un an au BENIN où je suis curé de la paroisse de Saint-Paul d'Igbèrè.

Les difficultées que nous rencontrons dans le village sont surtout vécues par les enfants qui doivent faire chaque jour de nombreux kilomètres à pied ( entre 4 et 9 kms ) dans des conditions très difficiles.

Mon souhait avec l'accord de mon évêque Mgr Paul Viera et le soutien de Mgr Denis Moutel évêque de Saint-Brieuc et de Tréguier serait de pouvoir construire un internat afin de donner aux petits enfants du village de meilleures conditions pour étudier et leur éviter tous les dangers liés à leurs déplacements quotidiens.

Actuellement les élèves qui viennent à l'école de loin, à pied, sont au nombre de 81 et ce nombre va s'élever à la prochaine rentrée pour atteindre 100 enfants.

J'ai besoin de 5.000€ pour commencer mon projet et construire progressivement dortoir par dortoir. L'internat finalisé avec son équipement me coûtera 35.000€.

15 cts d'euro de contribution permettront de bénéficier d'un éclairage de 18 heures à minuit chaque jour.

A cet effet, mes amis bretons ont créé une cagnotte leetchi. Il vous suffit de vous y rendre puis de cliquer sur cagnottes solidaires et enfin de taper père louis MANAKO dans la rubrique rechercher une cagnotte.

Vous pouvez également copier/coller le lien suivant: https://www.leetchi.com//fr/cagnotte/37521334/29b88955

Je vous remercie de l'aide que vous pourrez apporter à mon village afin que demain tous mes enfants puissent réussir des études porteuses d'un avenir plus serain.

Je vous assure de ma sympathie et de toute ma reconnaissance.

Père Louis MANAKO

 

 



Jean compte sur vous aujourd'hui

Jean COUGARD a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean Cougard: Création d'un internat à Igbèrè au BENIN pour des enfants sans ressources”. Rejoignez Jean et 15 signataires.