Pour un véto de l'Union européenne sur la fusion Bayer Monsanto

Le droit communautaire interdit les ententes et  abus de position dominante afin de permettre le libre choix des consommateurs. L'abus de position dominante permet en effet à l'entreprise qui en dispose d'imposer des conditions de vente déloyale à commencer par des prix abusifs. Ce n'est pas la position dominante mais son abus qui est interdit, lequel est apprécié par la Commission dès lors qu'il s'agit, comme dans le cas de l'espèce, de sommes d'argent très importantes ou de problèmes juridiques spécifiques.

Ce contrôle en amont est distinct de l'instruction  des plaintes qui peuvent être déposées par des consommateurs ou des entreprises concurrentes.

Le mariage Monsanto/Bayer crée un monstre économique. Avec deux autres mastodontes, ils vont se partager le monde et disposer d’un monopole sur les semences, les pesticides et donc l’alimentation mondiale. La liberté des agriculteurs, la brevetabilité du vivant, la sauvegarde de ce qui reste de biodiversité et la santé des consommateurs ainsi que leur liberté de choix s’opposent à ce mariage. De plus, les dommages humains et environnementaux créés par les produits de Monsanto et en particulier le Round up et le glyphosate classé cancérigène par le centre international de recherche sur le cancer, apparaissent de plus en plus évidents. Monsanto doit porter sa responsabilité et indemniser les victimes. Le mariage Monsanto/Bayer peut faire disparaître cette responsabilité. Pour ces raisons, nous demandons à la Commission d’appliquer le droit et de s’opposer à cette union.

This petition will be delivered to:

    corinne LEPAGE started this petition with a single signature, and now has 2,417 supporters. Start a petition today to change something you care about.