Victoire confirmée
Adressée à sénateur maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et 1 autre

Préservons le site grec antique du boulevard de la Corderie à Marseille (France)

15 965
signataires

Un site archéologique d’une dimension et d’une richesse exceptionnelles, datant du V° siècle avant JC, vient d’être mis au jour boulevard de la Corderie dans le 7° arrondissement de Marseille (France).

L’Institut de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP des Bouches-du-Rhône) est l’acteur de cette découverte majeure. Nous lui adressons nos plus chaleureuses félicitations et nos plus vifs encouragements.

Description actuelle du site grec antique de la Corderie
La découverte concerne une carrière d’extraction de calcaire du premier siècle suivant la fondation même de Marseille (-600) et s’étend sur 4000 m2, une superficie très supérieure à celle du Jardin des Vestiges découvert en 1967 à la Bourse. Le site présente un éventail remarquablement complet d’activités de taille révélant :

  • Une zone grecque archaïque (V° av JC) d’extraction de sarcophages, prolongée par un espace en espalier de taille de leurs couvercles. Elle est impressionnante de majesté. Une véritable cathédrale de calcaire doré,
  • Une zone hellénistique (niveau III°- II° s av JC ?) dédiée à la taille de blocs et de colonnes encore enchâssées dans dans le roc.
  • Une dernière zone en pente douce destinée vraisemblablement au transport du mobilier de la production de la carrière.

Un site loin d’avoir livré toute l’ampleur et la nature de ses richesses.

L’indispensable préservation
Ce site antique de la Corderie, comme il convient désormais de l’appeler, d’une valeur inégalée, participe non seulement à l’approfondissement de l’Histoire de Marseille mais contribue également à l’enrichissement et au rayonnement de la civilisation grecque sur notre pourtour méditerranéen. Il marque, grave et symbolise l’acte de naissance de la cité de Marseille qui se construit et dont il semble, désormais, apparaître comme  le plus ancien vestige. Il n’existe aucun équivalent de cette carrière en France. Par son site antique de la Corderie Marseille livre le secret de ses origines.

L’enjeu
Le terrain est destiné à la construction d’un immeuble de huit étages et trois niveaux de parkings souterrains. Aux yeux du groupe immobilier concerné, l’espace est une zone cible de rentabilité immobilière. Pour nous, cette terre est terre d’Histoire. Unique. Et, accent d’humour : un groupe immobilier s’apprête à détruire … une carrière !

Cohérence ou incohérence ?
Marseille s’enorgueillit de la construction et du lancement en 2013 de la réplique de la barque grecque antique le Gyptis qui navigue désormais sur nos eaux, résultat d’un remarquable chantier d’archéologie expérimentale. Comment pourrait-elle, d’une main, s’en féliciter et, de l’autre, détruire ses racines grecques inscrites dans la pierre et désormais visibles du monde entier ? Il est temps que Marseille sauve. La communication en terme d’image concerne autant Marseille que le Groupe immobilier bien connu. Comment pourrait-il accepter d’être perçu et jugé comme le Gengis Khan du patrimoine et du patrimoine originel de Marseille ?

L’incontournable mobilisation citoyenne
Madame, monsieur, citoyens de Marseille, chères et chers amis attachés à notre ville, femmes et hommes de culture de toutes régions de France et de tous pays sensibles à cette valeur inestimable du patrimoine, nous sollicitons votre soutien et vous remercions de votre signature tendant :

  • Au classement immédiat du site antique grec de la Corderie à l’inventaire des monuments historiques,
  • À l’annulation du permis de construire de la résidence « Les Loges » tel qu’il est actuellement accordé,
  • À la préservation et à la valorisation de ce site exceptionnel comme une richesse patrimoniale majeure pour Marseille, pour la France et pour le monde méditerranéen. 


Jean Noël Beverini
Ancien administrateur de la Société Française d’Histoire Maritime
Membre de la Délégation Méditerranée

René Pierini
Historien

Cette pétition a été remise à:
  • sénateur maire de Marseille
    Jean-Claude Gaudin
  • directeur de la Direction régionale des affaires culturelles des Bouches-du-Rhône
    Marc Ceccaldi


    Jean-Noël BEVERINI a lancé cette pétition avec une seule signature et a obtenu une victoire 15 965 signatures plus tard. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Evelyne compte sur vous aujourd'hui

    Evelyne BORGETTO a besoin de votre aide pour sa pétition “Jean-Claude Gaudin: Préservons le site grec antique du boulevard de la Corderie à Marseille (France)”. Rejoignez Evelyne et 15 964 signataires.