Pour que nos enfants ne disparaissent pas

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !


Aujourd'hui en France, lorsque notre enfant décède, à la peine, à la douleur, à l'insoutenable s'ajoutent les démarches administratives, les dossiers à modifier ; et surtout la disparition de notre enfant sur nos dossiers. 

Je suis Betty ; en décembre 2019, nous avons perdu notre fils aîné Nathan. Dès janvier 2020, il n'apparaissait plus dans notre composition familiale lorsque nous consultions notre dossier Caf, la sécurité sociale ou même les impôts. Et pourtant il était bien noté pour les conseillers comme décédé de leur côté. Je suis la maman de 3 enfants et j'ai besoin de le lire inscrit sur les documents concernant notre famille.

"Je suis Sabrina, maman de Noé qui a pris son envol en novembre 2019. J’attends actuellement son petit frère et dans mon cœur j’ai bien deux enfants ce qui n’est pas le cas aux yeux de la CAF pour qui je ne suis même plus maman actuellement ... c’est très douloureux de voir apparaître « aucun enfant » lorsque je me connecte sur mon compte. Se relever d’une telle épreuve est déjà très difficile, ce n’est à mon sens qu’enfoncer le couteau dans une plaie qui ne se refermera jamais. "

" Je suis Sophie, maman de 4 filles, mon aînée Sarah est décédée à 7 ans en novembre 2015. Ajouter à la douleur de son décès, perdre notre statut de famille nombreuse qui fait partie de notre identité c'est dur "

"Je suis maman de deux enfants, une petite puce qui aura 12 jours pour toujours et un petit garçon de bientôt 3mois. Hors sur mon dossier il est inscrit que mon fils est mon premier et seul enfant. Ma fille est et restera mon premier enfant"

"Je suis Lisa, maman de Maxime, décédé en 2012 à 21 mois, Lenora, Ilyes et Ysaline. Pour l'administration, j'ai 3 enfants. Maxime fait parti de notre famille. J'aimerai qu'on puisse avoir le choix de le faire apparaître dans les dossiers." 

"Je suis julie maman de d’Antoine, 9 mois, et Charles, décédé à 8 jours des suites d’un accouchement difficile. Sur mon dossier caf Charles n’est jamais apparu et il a toujours été noté « 1 enfant »."

"Je suis Florence, Maman de Camille (10 mois pour toujours) et d’Eva (3 ans). L’administratif torture les endeuillés, et quand c’est un enfant qui s’en va, rien ne rentre plus dans les cases, tout doit être expliqué et justifié encore et encore. Et dans un deuil, tout compte pour creuser le chagrin ou s’agripper à la vie, tous les détails, tous les courriers, toutes les cases. Nos enfants doivent pouvoir avoir un statut digne d’eux et de leur vie, ne pas être effacés "

"Je suis Caroline, maman de Roman, décédé à l’aube de ses six mois en janvier 2020. Depuis, il est noté dans mon dossier « un enfant ». Je n’aurai jamais un enfant. C’est le mensonge le plus douloureux qu’on puisse m’imposer. Même seulement à titre indicatif, j’aurais besoin de voir qu’il fait toujours partie de notre famille aux yeux de l’administration."

"Je suis Laetitia, maman de 2 enfants (bientôt 3). En septembre 2019, ma 2ème fille, Emy, est décédée à l'âge de 15 mois. Pour les conseillers, elle est noté comme décédée. Pour moi, sur mon compte, il est noté que je n'ai qu'un enfant. Emy est mon enfant tout autant que sa sœur et son frère à venir."

"Je suis Mélanie maman de Ul’yani 4 ans et Kwamy 3 mois décédés suite à un accident de la route en janvier 2020 dans mon dossier il y est noté « sans enfant »"

"Je m'appelle Élodie maman de Chloé, une enfant désirée arriver trop tôt. Qui c'est battue 17 jours. Déclarée par son papa à la mairie, déclarée aux organismes (CAF, CPAM...) cela à mis une semaine pour que cela soit afficher dans tout nos fichiers. On était heureux. Elle est décédée le 16 juillet 2019. Le 17 elle n'apparaissait plus auprès de mes garçons dans mes personnes à charges. Un claquement de doigt pour qu'elle disparaisse, une douleur supplémentaire pour nous, parents endeuillés."

" Je suis Adeline, maman de Charlotte, Romain et Zoé. Charlotte nous a quitté à 24 jours de vie, elle n'existe plus dans notre dossier."

" Je m’appelle Stéphanie j’ai perdu ma fille en juillet 2017 et sur mon dossier il n’apparaît que mes 2 enfants à charge et on a occulté ma fille"

"Je suis Marine, maman de Dimitri 4 mois, des jumelles Judith 5 ans et Alice décédée à l’âge de 3 ans en Mai 2019. Pour la CAF, la Sécu et la mutuelle je n’ai que 2 enfants. Cette année quand je déclarerai mes impôts, Dimitri apparaîtra et Alice disparaîtra ."

" Je suis Vanessa, maman de Lisa et Léo. Notre fille s'est envolée à l'âge de 20 mois. Au yeux de l'administration, mon fils est considéré comme "enfant unique". Ce qui est totalement faux et irrespectueux envers notre famille et surtout envers notre fille."

" Je suis Marie, maman de Nolann 11 ans décédé d'un neuroblastome après 7 ans de combat et 3 rechutes . Il aura fallu moins de 10 jours à l'administration pour l'effacer, de famille de 3 enfants nous sommes devenus famille de 2 enfants, comme un déni de son existence, de sa vie, de son combat."

" Je suis Joëlle j'ai 3 enfants mais noté deux sur mon compte caf j'ai perdu un enfant  parti a 12h de vie mais il fait quand même parti de ma famille "

" Je m’appelle Sylviane. Mon fils unique, Paul, est décédé en septembre 2019. À la douleur de sa perte s’ajoute sa disparition dans nos documents familiaux. "

" Je suis Isabelle maman de Rémi envolé en janvier 1992 et disparu de nos dossiers le mois suivant. Par contre au moment du renouvellement de la concession de sa pierre tombale on a pas oublié de vous rappeler que Rémi a existé"

"Je suis Morgane, maman de 2 enfants, bientôt 3. En juin 2019 mon fils Ayden âgé de 5 ans est décédé après un lourd combat contre une maladie dégénérative. Sur mon compte caf, il est noté que je n’ai qu’un enfant. C’est un choc assez violent chaque fois que je me connecte ce qui me rappelle la dure réalité de mon deuil. Je ne veux pas qu’on oublie l’existence de mon fils"

"Je suis Marion, la maman de Tao décédé à 15 mois, du jour au lendemain son nom a disparu de mes espaces personnels sur plusieurs plates-formes administratives (caf, cpam, etc..) c'est très violent pour un parent. Il est inscrit"sans enfant" sur mon compte personnel. Je ne serai jamais sans enfant et la non considération de mon fils est une aberration dans le système administratif. Cela rajoute de la douleur à notre peine déjà infinie de parents endeuillés."

" Je suis la maman de Maël et Ange décédés à 15 jours de vie. J’ai appris tout récemment que j’étais considérée comme femme ayant eu 0 enfants. Je suis profondément choquée, j’ai accouché comme toutes les mamans, j’aime mes enfants, ils existent et existeront toujours pour mon conjoint ainsi que pour moi. "

" Je suis Aude, maman de Sokhna décédée à l'âge de 6 ans en juillet 2017, et maman de deux autres enfants. Aujourd'hui il est écrit "2 enfants " dans nos dossier."

" Je suis Anna, maman de jumeaux (Aaron et Cameron). Cameron est décédé l'année dernière soudainement dans son sommeil à seulement 3 mois. Depuis, il est noté partout que je n'ai qu'un enfant, qu'Aaron n'a pas de frère jumeau. La perte de son enfant est déjà assez dur, aucun parent n'a a faire face à la dissolution de son petit par l'administration. "

 

Après plusieurs demandes, nous ne parvenons pas à obtenir gain de cause sur une requête très simple : laisser nos enfants décédés visibles sur les dossiers administratifs. Parce que ce qui peut paraître insignifiant est en réalité difficilement lisible et supportable. 

Se connecter chaque mois et y voir inscrits 2 enfants quand vous avez donné la vie 3 fois, c'est surajouter de la douleur à la disparition de nos enfants, c'est nier leur existence, les faire disparaître à nouveau devant nos yeux. Ce vide sur l’écran ou sur la feuille est un coup de plus au cœur.

Les différents interlocuteurs tentent de justifier cela en invoquant les risques d'erreurs de paiement... Alors que l'enfant décédé apparaît bien sur leur écran : le risque existe donc déjà. 
Nous constatons d’autre part que d’autres organismes, tels que le CGOS, choisissent de laisser les enfants et d'y ajouter la mention "décédé". Ce que nous demandons est donc possible. Et simple.

Alors s'il vous plaît soyez humains et cessez de faire disparaître nos enfants. La perte d'un enfant est déjà un tabou, passé sous silence, enlever nos enfants des dossiers administratifs ne fait que renforcer ce sentiment que nous avons que nos enfants sont effacés, oubliés. 

À vous parents, ayant vécu la perte d'un enfant ou non, merci pour votre soutien et votre engagement.

 

À vous parents, dont l'enfant s'est envolé, si vous en ressentez l'envie, rajouter son nom ici, le votre, vous êtes légitimes, votre enfant existera toujours ☀️