Pour que l'après COVID19 favorise des voyages soutenables, durables et responsables

0 a signé. Prochain objectif : 500 !

Jean-Pierre LAMIC
Jean-Pierre LAMIC a signé la pétition

#PourUnTourismeSoutenable

La crise du Covid19 est loin d’être terminée pour le secteur du tourisme, et déjà nous entendons les habituels acteurs du verdissement des offres touristiques se positionner, en tant que prétendants pour mettre en place un plan de transformation du tourisme…

Les trois premiers points évoqués par ceux-ci donnent une idée de l’originalité, de la faisabilité, et surtout de l’intérêt des objectifs affichés…

«Réaliser un bilan des émissions de gaz à effet de serre du tourisme français et afficher une ambition de réduction liée aux Accords de Paris ;

Décarboner le secteur des transports touristiques avec des investissements massifs dans les infrastructures ferroviaires et la réduction de la TVA sur les billets de train ;

Sensibiliser à l’impact du transport aérien et promouvoir la mobilité locale ».

En somme, des intentions certes louables mais peu réalisables, car menées selon le prisme de ceux qui contaminent le plus.

Allons-nous attendre la réalisation d’infrastructures lourdes et des investissements colossaux pour enfin voyager de manière durable ?

Vous souhaitez un tourisme différent après la crise du Covid19 ? Nous aussi !

Vous voulez de réels engagements qui ne soient pas juste du marketing ?

Et rejoindre ceux qui  luttent contre le verdissement de l’offre touristique plus communément appelé le greenwashing ?

Nous exigeons la création d’un Comité Scientifique « Tourisme durable » incluant des acteurs de terrain qui le pratiquent au quotidien depuis de nombreuses années, des universitaires, et des experts reconnus ­ indépendants des Tour-opérateurs ou de leurs représentants directs ou indirects.

Nous vous proposons de rejoindre la cause qui nous anime depuis longtemps, et qui est aussi la vôtre, à savoir l’instauration d’un tourisme véritablement durable, avec la mise en valeur de voyages liés à des territoires, des terroirs, des traditions ; basés sur la solidarité et la mise en valeur des savoir-faire.

Par ailleurs, opposons-nous, ensemble et nombreux, à ce que les valeurs "durable" et "responsable" continuent d’être bafouées et récupérées par les acteurs du greenwashing !

C’est l’objet de cette pétition qui demande une réappropriation des notions de voyages "durables et responsables" et l’arrêt de l’usurpation de ces termes.

En effet, depuis quelques années, nous avons vu fleurir de nombreuses campagnes de communication axées notamment sur la compensation carbone ou la reforestation, de labels sans engagements véritables, de chartes ou de manifestes, qui tentent de redorer l’image de puissants opérateurs de voyages…, à l’instar des croisiéristes très actifs en ce domaine en 2018 et 2019 ! Quelques associations, structures, ou leurs représentants en ont fait un business fort lucratif.

Par conséquent, si vous rêvez de voyages qui respectent la #Biodiversité des sites visités et les populations du Nord comme du Sud, et ne soient plus un objet de consommation comme un autre, alors dites-le en appuyant notre démarche !

En outre, il y a urgence à signer cette pétition que nous vous présentons aujourd’hui si l’on ne veut pas que de l’argent public, notre argent (ou du moins celui que l’on emprunte à tout va et qu’il faudra bien rembourser un jour), soit détourné au profit de ceux qui défendent les intérêts des organismes de voyages les plus puissants.

Car nul doute qu’un plan de relance du secteur est déjà à l’ordre du jour…, et il sera basé sur les paradigmes d’avant…

Pour organiser cette réorientation vers un tourisme plus respectueux, voulue par beaucoup, et imposer des choix stratégiques sérieux aux autorités, nous demandons par conséquent la création d’un Comité Scientifique composé d’acteurs reconnus et pluriels, qui deviendra l’unique interlocuteur auprès des pouvoirs publics en matière de Tourisme durable.

Nous souhaitons par ailleurs que ce Comité soit représentatif de l’ensemble des activités faisant partie d’offres « durables », à savoir : l’écotourisme, le tourisme solidaire, le tourisme participatif, le slow-tourisme, l’écovolontariat, le WWOOfing, le tourisme scientifique, les voyages d’apprentissages, voire le voyage immobile...

L’un des rôles essentiels de ce Comité totalement indépendant sera de mettre en application la Compensation territoriale©1 : une forme de solidarité, liée aux activités touristiques, mais ce qui la différencie du tourisme solidaire, c’est qu’elle est encadrée et organisée par des experts reconnus, et peut influer sur l’aménagement du territoire ou obliger à la réparation de dégradations.

Ce Comité décidera des actions à mener en fonction des manques, des besoins, ou des urgences (par exemple en cas de crise comme celle que nous sommes en train de vivre), pour un tourisme véritablement éco-responsable et solidaire, ce qui aura pour conséquence de remplacer la cacophonie des compensations carbone, reforestations, etc. décidées individuellement par chaque Tour-opérateur ou croisiériste, sans cohérence aucune, ni légitimité…

Il organisera une collecte de fonds prélevés sur les bénéfices des entreprises les plus polluantes et / ou destructrices socialement, celles qui exploitent un territoire sans se soucier de leur impact sur celui-ci, génèrent des formes de précarité, importent leur culture exogène inadaptée à la région, etc., comme par exemple les opérateurs internationaux ne travaillant pas en partenariat formalisé avec des structures locales.

Le but ultime étant de les inciter à plus de responsabilité… Cette collecte assurera le fonctionnement du système, et le financement des actions décidées en concertation, afin de proposer leur mise en œuvre aux différents institutionnels concernés.

Aidez-nous à mener à bien cet ambitieux projet, totalement réalisable grâce à la notion de #CompensationTerritoriale, en signant, et diffusant cette pétition au plus grand nombre.

D’avance merci, notamment de la part des artisans du voyage, qui proposent depuis longtemps des séjours véritablement soutenables pour la planète, et ont bien besoin en ce moment de se faire connaître des voyageurs soucieux de profiter d’offres respectueuses de notre environnement.

Ils seront prêts à vous accueillir sur leurs territoires respectifs, et avec les mesures de sécurité adéquates, dès le 2 juin, car ils n’ont besoin d’attendre aucune création d’infrastructures, ni les milliards d’euros qui devraient inonder le secteur…

1 : Notion déposée à l’INPI en 2010 par Jean-Pierre Lamic et Alain Laurent dans le cadre d’un partenariat entre l’Association des Voyageurs et Voyagistes Éco-responsables (V.V.E) et l’Association Territoires Responsables (TER_RES).

Les instigateurs de cette pétition :

Jean-Pierre LAMIC - accompagnateur en montagne, auteur de divers ouvrages consacrés au tourisme durable, fondateur de l’Association des Voyageurs et Voyagistes Éco-responsables et du Média du voyage durable

Franck MICHEL - auteur & anthropologue, responsable de l'association La croisée des routes

Fabien BOURLON - chercheur du Centro de Investigación en Ecosistemas de la Patagonia, Departamento de Turismo Sustentable (Chili) et président du Réseau International pour la Recherche et le Développement du Tourisme Scientifique (INST)

Julie MICHEL - responsable de l'agence Trekors, accompagnatrice en montagne, et handisport trail & marche nordique, écogarde (Corse) et conteuse

Philippe BOURDEAU - enseignant - chercheur en géographie culturelle

Frédéric CERTAIN - responsable de l’agence Languedoc Nature. Spécialisée dans le tourisme d’aventure et l’écotourisme en Occitanie (Languedoc Roussillon et sud Massif Central). Certifiée Charte Européenne du Tourisme Durable (CETD) dans les espaces protégés

Guillaume CHASSAGNON - professionnel du tourisme

Jean-Michel NEVEU - accompagnateur en montagne, membre du Centre Briançonnais de Géologie Alpine, gérant du petit voyagiste « Pas à Pas »

Jean-François DELVAULX - gérant et fondateur de l’organisme de voyages éthiques Emotion Planet (Belgique)

Stéphane THAMIN - accompagnateur en montagne, directeur et fondateur de l'agence réceptive MahayExpédition qui promeut des voyages durables et responsables à Madagascar

Emmanuelle VITTE - accompagnatrice en montagne, éducatrice spécialisée et sophrologue

Patricia SAVARY - Voyageuse, Rochefort

Mathias THOMAS et Antonin BARBIER - co-gérants et fondateurs de l’association Les Voyageurs Solidaires qui proposent une alternative au tourisme de masse et repensent nos manières de voyager."

Jérôme ESTEBAN - accompagnateur en montagne