Rebaptisons l’aéroport de Nantes : « aéroport Guerlain », symbole d'un nouvel éco-airport

Rebaptisons l’aéroport de Nantes : « aéroport Guerlain », symbole d'un nouvel éco-airport

0 have signed. Let’s get to 100!
At 100 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!
Kevin Lognone started this petition to Jean-Baptiste Djebbari and

Les temps pionniers de l’aviation sont nés dans des hangars à bateaux, avec les premiers hydravions en bois et en tissu. 

Et si entre Loire et Océan, un éco-airport régional européen renouait avec les années Guerlain pour imaginer notre futur entre science et nature. Dernier propriétaire privé du lac de Grand-Lieu, Jean-Pierre Guerlain était un amoureux de la nature, de l’identité maritime et fluviale du territoire. La Loire a guidé l’histoire aéronautique d’une région à l’autre, avec ses innovations fluvio-maritimes de Nantes jusqu’au cœur du Berry, en région Centre Val-de-Loire, où l'aéroport de Châteauroux a été baptisé en 1994 « aéroport Marcel Dassault ».

Des démarches analogues se développent sur d’autres continents. Le nouveau terminal de Marrakech Menara se positionne déjà en éco-airport régional africain en marchant sur les traces d’Yves-Saint-Laurent.

Nombreuses sont les grandes villes qui donnent à leur aéroport le nom d’un personnage célèbre. Ainsi, Paris a un aéroport Roissy-Charles De Gaulle. Rome a un aéroport Léonard de Vinci. L’aéroport de Liverpool porte le nom de John Lennon. En 2012, la communauté urbaine de Bordeaux (CUB) avait longuement débattu pour rebaptiser l’aéroport de Bordeaux- Mérignac, en s’inspirant de la démarche pour donner le nom de Saint-Exupéry à l’aéroport de Lyon.

Le 25 janvier 1994, l'aéroport de Châteauroux est baptisé « aéroport Marcel Dassault », en référence à l’ancrage industriel de l’entrepreneur éponyme aux portes du Berry et du Val-de-Loire.

De son vrai nom, Marcel Bloch crée en 1936 une première usine Castelroussine de construction aéronautique qui sera reprise par la SNCASO quelques mois plus tard en application des lois de nationalisation. C'est dans cette usine que seront produits les chasseurs Bloch MB.152. Marcel Bloch empruntera par la suite le patronyme résistant, Dassault. L’adversité guide souvent la personnalité d’inventeurs.

De la sauvegarde des abeilles noires de l'île d'Ouessant aux recherches sur les variétés végétales du Vieux continent, Jean-Pierre Guerlain était en recherche permanente de nouvelles idées.

Sa mémoire pourrait guider Nantes à transformer l’aéroport situé sur la commune de Bouguenais en éco-airport régional européen.

Cette plateforme permettrait d’explorer les opportunités de l’éco-aviation au contact du tissu créatif de PME du bassin industriel de Nantes Saint-Nazaire : donneurs d’ordre et sous-traitants dans les secteurs de la haute technologie navale et aéronautique… Sans oublier les filières du design et des industries créatives et culturelles.

Un tel projet pourrait s’appuyer sur la réussite d’un projet audacieux mené par un partenaire de l’Arc Atlantique : le Maroc. Le nouveau terminal de l’Aéroport Marrakech-Menara, inauguré mercredi 21 décembre 2016 par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, constitue un projet pilote.

Résolument design et écologique, cette extension de l’ancien terminal confirme l’ouverture de Marrakech comme une porte d’entrée en Afrique-du-nord vers de nouvelles opportunités de mobilité et d'économie circulaire.

Résolument écologique

Se voulant eco-friendly,L’architecture bioclimatique du terminal avec ses façades en double peau permettent désormais de réduire son impact écologique, de respecter l’environnement et ses principes de durabilité.

Pour se faire au niveau de la consommation d’électricité, un éclairage total en LEDS a été respecté, une nouvelle technologie de régulateurs de température intérieure installée afin de minimiser la consommation et limiter les apports extérieurs d’électricité.

Autre nouveauté au niveau de l’eau, une installation récupérant les eaux de pluie a également été mise en place à l’aide de grands collecteurs et cuves enterrées stratégiquement et placées le long du terminal pour l’arrosage des espaces verts externes et internes. Preuve de cette prouesse environnemental, le nouvel Aéroport de Marrakech Menara – et bien avant qu’il n’ouvre ses portes – a obtenu le certificat 1 dans le programme «Airport Carbon Accréditation» du conseil international des aéroports.

Ce nouveau Terminal Aéroport de Marrakech Menara devra permettre l’absorption d’un flux de 9 millions de passagers.

D’une superficie de 57.000 m2 et reparti sur trois niveaux avec une hauteur sous plafond de 18m, le site comprend un hall public surmonté d’une grande coupole géodésique de 45 m de diamètre vitrée et de 32m de haut abritant des salles d’embarquement.

Le nouveau terminal dispose aussi d’équipements technologiques de pointe et grande nouveauté, un espace dédié aux expositions. Consécutif a la tenue de la COP22 à Marrakech au mois de novembre 2016 dernier, les deux premières expositions étaient consacrées à une collection de Mostafa El Ansari, peintre marocain, et « UNESCO GREEN CITIZENS : les éclaireurs du changement », une exposition destinée à rendre hommage aux hommes et aux femmes qui, partout dans le monde, donnent vie à des projets remarquables d’éducation au développement durable selon le site de l’UNESCO.

Un tel scénario pourrait fortement inspirer un modèle nantais tourné vers les énergies du futur, l’économie circulaire et la mobilité du XXIème et XXIIème siècles.

Rebaptisons l’aéroport de Nantes atlantique : « aéroport Guerlain », symbole d’un nouvel éco-airport européen !

The pioneer days of aviation were born in boathouses, with the first seaplanes made of wood and fabric. And if between Loire and Ocean, a European regional eco-airport reconnected with the Guerlain years to imagine our future between science and nature. The last private owner of Lake Grand-Lieu, Jean-Pierre Guerlain was a lover of nature, of the maritime and fluvial identity of the territory.

The Loire has guided aeronautical history from one region to another, with its river-maritime innovations from Nantes to the heart of Berry, in the Center Val-de-Loire region, where Châteauroux airport was named in 1994 "Marcel Dassault airport".

Similar approaches are developing on other continents. The new Marrakech Menara terminal is already positioning itself as an African regional eco-airport, following in the footsteps of Yves-Saint-Laurent. Many large cities give their airports the name of a famous person. Thus, Paris has a Roissy-Charles De Gaulle airport. Rome has a Leonardo da Vinci airport. Liverpool Airport is named after John Lennon. In 2012, the Bordeaux urban community (CUB) debated at length to rename Bordeaux-Mérignac airport, taking inspiration from the process to give the name of Saint-Exupéry to Lyon airport.

On January 25, 1994, Châteauroux airport was named "Marcel Dassault airport", in reference to the industrial base of the eponymous entrepreneur at the gates of Berry and Val-de-Loire. With his real name, Marcel Bloch created in 1936 a first Castelroussine aircraft manufacturing plant which was taken over by SNCASO a few months later in application of nationalization laws. It is in this factory that the Bloch MB.152 hunters will be produced. Marcel Bloch will subsequently borrow the resistant surname, Dassault.

Adversity often guides the personality of inventors. From the protection of black bees on the island of Ouessant to research on plant varieties from the Old Continent, Jean-Pierre Guerlain was constantly on the lookout for new ideas. His memory could guide Nantes to transform the airport located in the town of Bouguenais into a European regional eco-airport.

This platform would make it possible to explore the opportunities of eco-aviation in contact with the creative fabric of SMEs in the Nantes Saint-Nazaire industrial basin: principals and subcontractors in the high-tech naval and aeronautical sectors ... Without forget about the design, creative and cultural industries. Such a project could build on the success of a daring project led by an Atlantic Arc partner: Morocco.

The new terminal at Marrakech-Menara Airport, inaugurated on Wednesday December 21, 2016 by HM King Mohammed VI, may God assist Him, is a pilot project. Resolutely design and ecological, this extension of the old terminal confirms the opening of Marrakech as a gateway to North Africa towards new mobility and circular economy opportunities.

Resolutely ecological

Aiming to be eco-friendly, the bioclimatic architecture of the terminal with its double-skin facades now makes it possible to reduce its ecological impact, respect the environment and its principles of sustainability. To be at the level of electricity consumption, full LEDS lighting has been respected, new indoor temperature regulator technology installed to minimize consumption and limit external inputs of electricity.

Another novelty in terms of water, an installation for collecting rainwater has also been set up using large collectors and tanks strategically buried and placed along the terminal for watering the external and internal green spaces. Proof of this environmental prowess, the new Marrakech Menara Airport - and long before it opened its doors - obtained certificate 1 in the "Airport Carbon Accreditation" program from the International Airports Council.

This new Marrakech Menara Airport Terminal should allow the absorption of a flow of 9 million passengers. Covering an area of ​​57,000 m2 and spread over three levels with a ceiling height of 18m, the site includes a public hall surmounted by a large geodesic dome 45 m in diameter glazed and 32m high housing boarding lounges . The new terminal also has state-of-the-art technological equipment and a great novelty, a space dedicated to exhibitions.

Following the holding of the COP22 in Marrakech last November 2016, the first two exhibitions were devoted to a collection of Mostafa El Ansari, Moroccan painter, and "UNESCO GREEN CITIZENS: the scouts of change", an exhibition intended to make tribute to the men and women who, everywhere in the world, bring to life remarkable projects of education for sustainable development. 

Let's rename Nantes atlantique airport: "Guerlain airport", symbol of a new European eco-airport!

0 have signed. Let’s get to 100!
At 100 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!