St Jean de Védas : NON à la création d'un centre de confinement pour mineurs isolés

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


L’Etat a confirmé ce mardi 31 mars 2020 sa volonté d’installer sur la commune de Saint Jean de Védas un centre d’accueil de confinement pour les mineurs isolés.

[INFORMATION SUPPLEMENTAIRE 1.04.2020 : c’est l’association Coallia qui pilote le projet en lien avec l’Etat. Le centre devrait accueillir 100 à 150 mineurs non accompagnés (ce terme a remplacé celui de « mineurs isolés étrangers » en 2016), de 15 à 18 ans. Nous n’avons aucune information sur l’endroit prévu pour les accueillir.]

Cette décision a été prise sans aucune concertation. A la différence d’autres communes, Saint Jean de Védas ne possède aucun équipement pouvant recevoir un tel centre dans les conditions de sécurité civile et sanitaire appropriées.

Une lettre d’opposition formelle à ce projet a aussitôt été envoyée par Isabelle Guiraud, Maire, à Monsieur le Préfet de l’Hérault. Vous la trouverez ci-dessous.

En signant cette pétition, vous apporterez la force du nombre nécessaire pour que ce projet ne voit pas le jour.

Lettre d’Isabelle Guiraud, Maire de Saint Jean de Védas à Monsieur le Préfet de l’Hérault :

« Monsieur le Préfet,

Depuis plus de deux semaines, la municipalité de Saint Jean de Védas fait tout son possible face à la grave crise sanitaire actuelle :

- Aide aux personnels soignants : accueil de leurs enfants, don de matériel médical, mise à disposition de locaux pour les équipes d’infirmières Covid 19 ;

- Secours aux personnes : service de courses alimentaires et pharmaceutiques organisé pour les Védasiens qui en ont besoin ;

 - Maintien d’une continuité de l’action des services publics municipaux ;

- Soutien aux forces de gendarmerie par notre police municipale…

C’est avec stupeur que j’apprends par la presse que l’Etat envisage d’ouvrir un centre d’accueil en confinement pour mineurs isolés à Saint Jean de Védas.

Par la présente, je réitère les propos que je vous ai tenus ce jour par téléphone.

D’abord et avant tout, je déplore l’absence totale de concertation préalable.

Si je comprends l’utilité de la mesure que vous envisagez dans le contexte actuel, le choix de Saint Jean de Védas est à mes yeux tout à fait inadapté.

Certes, un centre a été ouvert à Palavas les Flots, ville balnéaire dotée de nombreuses infrastructures de loisirs. Mais nous ne disposons pas, à Saint Jean de Védas, d’équipements pouvant recevoir un tel centre dans les conditions de sécurité civile et sanitaire appropriées.

Je m’y oppose donc formellement.

 Je vous demande avec force, Monsieur le Préfet, d’étudier d’autres sites, sur d’autres communes pour accueillir ce centre de confinement pour mineurs isolés.

 Je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma considération la plus parfaite.

Isabelle Guiraud, Maire »