UN TOIT EST UN DROIT NATUREL POUR TOUS

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


NUMERO DE DEMANDE DE LOGEMENT NUR : 111121522134275056

À l’attention de Monsieur le Ministre du logement et de la cohésion des territoires
Monsieur Jacques Mézard
Hôtel de Castries
72 rue de Varenne
75007 Paris
Monsieur le Ministre,

Par cette pétition j'ai l'honneur d'attirer votre attention sur ma demande de relogement. Car en effet, vous n'êtes pas sans ignorer la situation difficile qu’est la mienne, ce qui a pour conséquence grave sur ma santé et le bien-être.

Cette question, de première importance au regard du contexte actuel concernant les sans-abris, ne mérite pas votre inaction ni celui du gouvernement. D’autant plus que ma situation est complétement anormale.

Voici mon parcours pour obtenir un logement démontrant des durées inégalées dans l’ordre suivant :

  1.  En 1983, je faisais ma première demande de logement à la Mairie de Montreuil (93) restée insatisfaite.
  2.  Dans cette situation, je me logeais dans une chambre de 9 M2 à Paris 8ème obtenu en 1986.
  3.  En 1990, je redéposais encore ma demande de logement aboutissant à une attribution de 2 pièces exiguës en 2000.
  4.  En 2000, je redéposais une nouvelle demande de logement aboutissant qu’en 2005 sur une attribution de 4 pièces.

J’ai dû quitter cet appartement de 4 pièces en 2015 à cause des conditions injustes et douloureuses.

Je suis SDF depuis juin 2015, et en train de confronter cette situation, indéniablement, cette nouvelle attente interminable et répétitive ravivent le traumatisme. Je ne comprends pas pourquoi Paris Habitat OPH ne m’a pas relogé prioritairement en 2015. Mais il a privilégié le circuit habituel d’un nouveau candidat sans tenir compte de mon contrat bailleur-locataire depuis l’année 2000.

Dans cette situation intolérable, mon assistante sociale et mon médecin continuent à insister, eux aussi, dans mes démarches pour qu’enfin j’obtienne un logement adapté. Voici un extrait du rapport social et le certificat médical :

« Toutes ses démarches pour obtenir un logement sont depuis restées infructueuses et ses conditions de vie actuelles nuisent gravement à son état de santé et ne lui permettent pas de maintenir le lien avec ses enfants ». Assistante sociale.

« Il s'est retrouvé en situation de grande précarité dans un logement insalubre ce qui affecte son équilibre psychique ». Le Médecin.

Cette préoccupation ne vous laissera pas indifférent, je vous remercie pour l'intérêt que vous voudrez bien lui porter.

En conséquence, je vous serai reconnaissant de me faire une proposition en urgence et sans délai pour un logement au loyer de l’époque où je faisais ma demande, notamment celle 1990. Car j’estime que les attentes pour un logement étaient anormalement longues. D’autant plus, je ne perçois que le minima social.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération.

Mansa SINGH



Mansa compte sur vous aujourd'hui

Mansa SINGH a besoin de votre aide pour sa pétition “Jacques Mézard: UN TOIT C'EST UN DROIT NATUREL”. Rejoignez Mansa et 35 signataires.