Le Tangram doit repartir avec Christian Mousseau Fernandez et son projet

Le Tangram doit repartir avec Christian Mousseau Fernandez et son projet

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Les amis DU TANGRAM a lancé cette pétition adressée à jacques.falguieres@gmail.com

Stop à l'arbitraire, le Tangram doit repartir avec Christian Mousseau-Fernandez et son projet

Sous la direction de M. Christian MOUSSEAU-FERNANDEZ depuis près de trois ans,le TANGRAM-SCENE NATIONALE, avec une équipe soudée et des programmes de qualité, marche. En saine gestion le 7 septembre, le Conseil d'Administration validait le projet du Directeur et renouvelait son mandat.Le 4 janvier, suite à des pressions préfectorales, c'est une volte-face ahurissante. Le C.A. annule sa décision antérieure, le mandat du Directeur n'est pas renouvelé et son projet non validé.

Cette réunion du C.A. et les décisions prises sont complètement hors loi et règlements.Elles sont en contradiction avec les directives du ministère de la Culture qui , le 27décembre encore entendait voir confirmées les décisions du 7 septembre. Quant au personnel, on comprend son inquiétude et son soutien au Directeur brutalement écarté. Pourquoi « changer radicalement de position,écrivent-ils,alors même que chacun reconnaît un bilan positif ? ».

Au plan national les milieux professionnels s'étonnent qu'un préfet agisse «  comme s'il était détenteur du devenir du théâtre d'Evreux ». Il est vrai qu'il avance l'idée d'étendre le rayonnement du TANGRAM au delà de l'Eure et de développer des créations de prestige. Mais une Scène Nationale n'a pas les moyens pour cela.Financiers certes,plutôt restreints en ce moment, mais de plus c'est contraire à sa mission, rappelée par le ministère, «  de s'adresser aux populations de son territoire d'implantation ». Ceci dans le cadre d'une politique de décentralisation,dont Evreux et ses environs doivent continuer à bénéficier.

Le développement du TANGRAM n'avait pas besoin de ce chamboule-tout. Le personnel s'interroge : « A l'heure où le travail accompli commence à porter ses fruits,comment assurer la contnuité ? ».Bref c'est le risque d'un gâchis durable et il faut l'éviter. C'est possible et pour cela nous pensons que le public doit se faire entendre.

Les administrateurs doivent , eux, se reprendre.Ils sont à coup sûr troublés, le Président du TANGRAM lui-même n'a-t-il pas affirmé que M.MOUSSEAU-FERNANDEZ restait son candidat ?

Il ne s'agit pas d'en rabattre sur le développement du TANGRAM mais de refuser tout faux- semblant. D'ailleurs le personnel ne manque pas d'ambition!La programmation actuelle,que le public apprécie le prouve.

Mais on ne peut assurer l'avenir par l'arbitraire, la confusion et le gâchis des acquis.La seule ambition sûre pour le TANGRAM, la garantie pour le présent et un atout solide pour l'avenir est de confirmer la décision claire et légale du 7 septembre  : le TANGRAM doit repartir avec son Directeur, son équipe, son projet.

Nous vous demandons de vous manifester en ce sens en signant ce texte.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !