Pétition fermée

Pour l'instauration d'un menu à la boulangerie de Dauphine

Cette pétition avait 211 signataires


L’importance d’une alimentation saine

Dans une société où les autorités publiques rappellent sans cesse l’importance de manger sainement à grand renfort de messages sanitaires, il paraît essentiel que les universités, en tant qu’établissements publics d’enseignement, garantissent l’accès au bien manger.

Sortons des clichés ! Un étudiant ne préférera pas toujours une part de pizza à un plat équilibré, source d’apports nutritifs nécessaires pour supporter une journée de cours.

Si les étudiants ne mangent pas bien, c’est que l’offre proposée par les universités est généralement limitée, non diversifiée et peu attractive.

Résultat : Les étudiants mangent sur le pouce, s’alimentent mal ou sautent des repas. Ce qui contribue à une hygiène de vie déplorable.

L’enfer dauphinois

Ce qui est vrai dans les universités françaises est encore plus vrai pour un Dauphinois. À Dauphine, les options sont les suivantes :

  • Le Crous : 30 minutes de queue pour 5 minutes de dégustation
  • La Cafétéria du Crous : 20 minutes de queue pour des produits de mauvaise qualité mangés en cours tout en tapotant sur son clavier
  • Le Crous Express : +5 kilogrammes en 1 an
  • La boulangerie : plus de 4 euros pour un sandwich certes bon mais qui ne fait passer la sensation de faim que le temps d’une heure
  • Le dernier choix restant les trois pasta box restantes dans le distributeur.

Cela sans parler du désert de la Porte Dauphine, où le seul restaurant est tout simplement inabordable pour un étudiant vivant de ses APL. Et que dire des deux Franprix dépouillés de leurs salades Sodebo dès 11h du matin ?

Pour trouver un déjeuner digne de ce nom, les Dauphinois sont contraints à l’exil vers Victor Hugo. Qui d’entre vous n’a jamais couru à la ferme d’Hugo pour acheter une salade faite de produits de qualité à un prix abordable ? Et raté par la même occasion les 30 premières minutes de son cours de l’après-midi.

Notre proposition

Nous plaçons tous nos espoirs dans la boulangerie pour deux raisons :

  • Elle propose des produits de qualité
  • Elle propose de réserver à l’avance son sandwich ou sa salade, ce qui n’est pas négligeable pour un étudiant qui n’a souvent qu’un créneau de 15 minutes pour aller chercher son déjeuner.

Aujourd’hui, la boulangerie ne représente pas une solution optimale du fait de ses prix élevés. En effet, les étudiants s’y achètent un sandwich ou une salade, mais vont acheter une boisson au distributeur où elle est moins chère et ne prennent ni dessert ni entrée. Ce qui pousse nombre de Dauphinois à manger un snack deux heures plus tard car ils n’ont pas bénéficié d’un repas complet. 

C’est pourquoi nous demandons l’instauration d’une formule au prix fixe de 7 euros à la boulangerie de Dauphine. Celle-ci se composerait de :

  • 1 sandwich ou 1 salade
  • 1 entrée ou 1 dessert
  • 1 bouteille d’eau

Cela permettrait aux étudiants dauphinois de bénéficier d’un repas sain et complet, tout en rationalisant son temps en achetant tout dans un même endroit et à un prix préférentiel.

Signez cette pétition pour le bien-être des Dauphinois !



Le club des 5 compte sur vous aujourd'hui

Le club des 5 a besoin de votre aide pour sa pétition “Isabelle Huault: Instauration d'un menu à la boulangerie de Dauphine”. Rejoignez Le club des 5 et 210 signataires.