Interdiction du plastique à usage unique et consigne obligatoire en magasin !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Stopper la pollution des océans en introduisant une consigne remboursable d'un petit montant sur toutes les bouteilles en plastique, les bouteilles en verre et les canettes pour recycler les millions de tonnes de déchets jetés chaque année.

Pourquoi est-ce important ?

En France, nous consommons chaque année 4,7 milliards de canettes jetables et plus de 5 milliards de bouteilles d'eau en plastique (sans compter les autres bouteilles) ! Or seulement 23% du plastique et 32% de l'aluminium des canettes sont recyclés en France. Ce n'est pas une surprise qu'une partie de ces déchets se retrouvent sur nos plages et dans nos océans.

Les bouteilles en plastique mettent 450 ans à se dégrader, tuent la vie marine, colonisent les océans jusque dans les zones les plus reculées et ruinent nos plages. Selon Greenpeace, 1 million d'oiseaux et 100 000 mammifères marins meurent chaque année à cause du plastique. 

Si rien n'est fait, il y aura autant de plastique que de poissons dans les océans en 2050 indique la fondation Ellen Mac Arthur.

Instaurer une consigne d'un petit montant sur les bouteilles en plastique aurait un effet immédiat et impressionnant sur la collecte et le recyclage des emballages plastiques, et réduirait la pollution.

Il existe quasiment partout des systèmes de consigne dans les pays européens où le recyclage est performant (Allemagne, Norvège, Suède, Danemark, Pays-Bas, Belgique, Autriche...). 

Ce n'est pas aux collectivités de supporter le prix des déchets des industriels. Les fabricants de produits doivent gérer du début jusqu'à la fin leurs déchets, seule manière de les inciter REELLEMENT à moins polluer.

Cette pétition sera remise au gouvernement et à l'ADEME.



Pour des territoires compte sur vous aujourd'hui

Pour des territoires DURABLES a besoin de votre aide pour sa pétition “Interdiction du plastique à usage unique et consigne obligatoire en magasin !”. Rejoignez Pour des territoires et 2 652 signataires.