NON au maintien des 4,5 jours dans les écoles de Mehun Sur Yèvre

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


83% des parents de Mehun sur Yèvre ont répondu au sondage mis en place pour les rythmes scolaires de la rentrée prochaine (un très fort investissement pour ce sujet épineux) 75% des votants ont souhaité un retour à 4 jours pour le bien être de leurs enfants.

Le conseil municipal a voté un retour à 4 jours.

3 conseils d’écoles sur 5 ont voté un maintien à 4,5 jours.

1er constat : dans certaines écoles les représentants des parents d’élèves n’ont pas tenu compte du vote des parents

2ème  constat : le corps enseignant de certaines écoles a choisi ses horaires de travail et non le bien être des enfants.

Le DASEN a tranché en ne prenant en compte que les conseils d’école qui n’étaient, aux dires de certains représentants, qu’informatifs…

Pourquoi nous demandons le retour à 4 jours dans nos écoles :

1-   Nos enfants sont fatigués par les rythmes imposés. Même si les enfants doivent se lever le mercredi matin car les parents travaillent cela ne sera pas pour des apprentissages scolaires nécessitant une réelle concentration.

 

2-   Toutes les communes avoisinantes proposant des activités extrascolaires, que nous n’avons pas à Mehun sur Yèvre, sont passées à 4 jours, nos enfants pratiquant ces activités seront défavorisés car elles auront lieu pour la plupart le mercredi matin pour les primaires et les maternelles : golf, équitation, piscine (car nous n’avons plus de piscine couverte à Mehun ce qui pose déjà un problème pour la pratique de la natation en primaire …) , danse, athlétisme, patinage …

 

3-   Les associations Mehunoises accueillant les enfants des communes voisines seront également perdantes car elles ne pourront pas proposer les activités le mercredi matin aux « extérieurs » uniquement qui trouveront en fonction de leur rythme d’autres associations .

 

4-   Il n’y aura plus de contrats aidés par l’Etat. Les animateurs des NAPS pour les primaires et ATSEM faisant les NAPS dans les écoles maternelles sont pour beaucoup des contrats aidés. Nos enfants seront du coup mal encadrés ou encadrés comme il se doit mais avec une augmentation des impôts ou du tarif des NAPS alors qu’initialement ce service devait être gratuit.

 

5-   Les instituteurs de Mehun dépendants de Vierzon n’auront pas accès aux formations nécessaires à leur enseignement comme leurs confrères puisqu’ils n’auront pas les mêmes horaires.

 

6-   Il semblerait que le retour à 4 jours soit obligatoire dans un an pourquoi nous défavoriser une année de plus que les autres ?

 

Article 26-3 de la déclaration Universelle des droits de l’homme :

Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

Dans ce choix fait par le DASEN le droit des parents a été ignoré !

 



Aude compte sur vous aujourd'hui

Aude PEIFFERT a besoin de votre aide pour sa pétition “Inspection academique de Bourges: NON au maintien des 4,5 jours dans les écoles de Mehun Sur Yèvre”. Rejoignez Aude et 315 signataires.