Non à la fermeture de classe du groupement scolaire de Favières (54115)

Non à la fermeture de classe du groupement scolaire de Favières (54115)

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
parents d'élèves élus de Favières a lancé cette pétition adressée à Inspection de l'éducation nationale, circonscription de Toul

Mme l’inspectrice,

Nous venons d’apprendre votre décision de fermer une classe dans notre regroupement scolaire de Favières.

Cette décision va entrainer :

  •       le regroupement des 3 niveaux de maternelle (PS,MS,GS ) dans une seule classe de 25 élèves
  •        La perte d’emploi pour une ATSEM, avec les conséquences que cela peut avoir en terme de retour à l’emploi en milieu rural.

Notre effectif scolaire compte parmi les élèves, 20 enfants qui relèvent d’aide diverses dont 5 enfants nécessitant un accompagnement par une AESH ( seulement 3 de ces enfants bénéficient de cet accompagnement).

Une forte politique communale en matière culturelle et pédagogique a été maintenue depuis plusieurs années malgré les difficultés inhérentes à la ruralité (éloignement des gymnases, centres culturels, structures éducatives, etc … ), 

Une politique petite enfance avec le maintien d’une crèche parentale et la multiplication des assistantes maternelles a été menée depuis toujours sur notre commune.

Une politique de désenclavement numérique, de maintien d’un minimum de service public a été également soutenu par notre commune.

Tous ces efforts menés depuis des années afin de rendre attractif notre milieu rural est tout simplement en train d’être détruit par cette fermeture de classe qui signe pour nous la fin de l’attractivité de nos villages, et à terme la mort de notre école !

Nous, parents d’élèves, nous refusons que nos enfants ne puissent pas avoir les mêmes conditions d’enseignement dont ils ont toujours bénéficié et qui plus est montrent d’excellents résultats au niveau des apprentissages, comme nous refusons que nos enfants en difficultés intègrent un cursus dédié dont les effectifs sont surchargés

Nous demandons purement et simplement l’abandon de cette décision qui nous semble en totale contradiction avec les directives ministérielles qui souhaitent élever le niveau de nos enfants !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !