Ils étaient des soldats de France, il sont aujourd'hui "les Oubliés de la Nation"

Ils étaient des soldats de France, il sont aujourd'hui "les Oubliés de la Nation"

0 a signé. Prochain objectif : 150 000 !
Quand elle atteindra 150 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !

Jean Pierre WOIGNIER a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Président de la République et Madame la Ministre des Armées

Nous demandons votre soutien afin que la mention "Mort pour le service de la Nation" soit attribuée à tous les militaires dépendant du Ministère des Armées qui décèdent accidentellement en service commandé sur le territoire national ou à l'étranger hors OPEX et que leurs enfants bénéficient du statut des "Pupilles de la Nation".

Mise à jour mars 2021

Mesdames, Messieurs

L’association « Les Oubliés de la Nation » regroupe des familles endeuillées et son objet social a pour but la reconnaissance de tous les militaires dépendant du Ministère des Armées décédés accidentellement à l’entraînement, en exercice opérationnel, en mission intérieure sur le territoire national, mais aussi à l’étranger hors Opex avec l’attribution de la mention « Mort pour le service de la Nation » et d’utiliser tous les moyens politiques, juridiques et médiatiques pour y arriver.

NOTRE LÉGITIMITÉ

Depuis deux années, notre combat a gagné en légitimité :

● Avec le soutien de plusieurs associations nationales d’anciens combattants et du monde mémoriel :
   ○ Le Souvenir Français ;
   ○ l’Union Nationale des Combattants : UNC ;
   ○ l’Union Française des Anciens Combattants : UFAC ;
   ○ La FNAME OPEX ;
   ○ Association Nationale des participants aux Opérations extérieures : ANOPEX ;
   ○ L’Assocation de Soutien à l’Armée Française : ASAF ;
   ○ L’Association Nationale des Femmes de Militaires : ANFEM ;
   ○ l’Union Nationale des Parachutistes : UNP ;
   ○ L’ENTRAIDE ALAT ;
   ○ l’Union Nationale des Sous-Officiers en retraite : UNSOR, d’autres suivront…

● Le soutien de plus de 145 000 Françaises et Français sur notre pétition en ligne.

● Le soutien de 170 députés et sénateurs en dehors de toute contingence politicienne.

● Le soutien de notre combat sur les plus grands médias de la presse nationale et régionale : Marianne, Le Point, Le Monde, Le Figaro, Le Parisien, La Croix, France Info, Ouest France, la Dépêche, Nice Matin…

● La réception d’un courrier de l’Etat Major Particulier de l’Elysée nous précisant que le Président de la République avait décidé d’apporter une réponse constructive sur la reconnaissance de ces militaires avec l’attribution de la mention « Pupilles de la Nation » pour les orphelins.

● La confirmation du Ministère des Armées de la mise en place d’un groupe de travail. Ce dernier réfléchissait à une autre forme de reconnaissance tout en émettant une réserve sur certains droits actuels comme la rétroactivité des décès au 1er Janvier 2002.

Selon nos recherches, depuis la date de départ de la rétroactivité, ce sont plus de 110 militaires dépendant du Ministère des Armées qui sont "Les Oubliés de la Nation".

Nous ne voyons pas pour quelles raisons le ministère pourrait abandonner la loi sur la mention "Mort pour le service de la Nation" qui est une mention idéale qui permet de combler le vide pour la reconnaissance des décès en service commandé survenus sur le territoire national et à l’étranger hors OPEX.

Et si, malgré tout, l’Etat pense créer une nouvelle reconnaissance en supprimant la rétroactivité des décès, nous lui rappellerons que cette rétroactivité a été demandée en son temps par Monsieur Gérald DARMANIN en qualité de député.

● Imaginez la réaction de ces familles qui vivent depuis des années dans la douleur et l’incompréhension et qui apprennent que d’un coup de baguette magique l’Etat bafoue la loi initiale, tout en reconnaissant les futures victimes, mais par les leurs ?

● Quelle justification, l’Etat pourra-t-il adresser aux familles, aux militaires, mais aussi aux prochains engagés épris de valeurs d’équité et d’honneur plutôt que de désillusion ?

● Quelle justification, l’Etat pourra-t-il adresser aux français et aux françaises qui doivent s’abreuver de confiance et non de défiance auprès des politiques ?

« QUOI QU’IL EN COÛTE »

Nous ne pensons pas que la centaine de reconnaissances mettra en péril le budget du ministère des Armées alors que le leitmotiv du gouvernement actuel est le « QUOI QU’IL EN COÛTE » par rapport à la crise de la COVID.

Alors que le « QUOI QU’IL EN COÛTE » puisse servir au moins à apporter la paix et la fierté à ces familles endeuillées et à la cohésion du monde militaire.
La mort d’un serviteur de la Nation dans des conditions extrêmes de service et de préparations opérationnelles difficiles ne demande‑t‑elle pas, dès lors, la solidarité nationale, la reconnaissance et le soutien de l’État ?

NOTRE VOLONTE

Avec la volonté et la pugnacité qui nous animent, l’association « Les Oubliés de la Nation » continuera à se battre afin que la mention "Mort pour le service de la Nation" leur soit accordée et que leurs enfants puisse bénéficier du statut de "Pupille de la Nation" .

Nous avons demandé à participer à ce groupe de travail afin que les familles se fassent entendre avant qu’une décision ne leur soit imposée. Nous sommes dans l’attente de la réponse du Ministère des Armées.

NOUS DEMANDONS VOTRE SOUTIEN POUR QUE LA MENTION "MORT POUR LE SERVICE DE LA NATION" LEUR SOIT ACCORDEE

Si notre combat a retenu votre attention, nous vous demandons de bien vouloir confirmer votre soutien en validant la pétition ci-jointe.

Si vous désirez de plus amples informations, n'hésitez pas à vous connecter sur notre site web : http://www.lesoubliesdelanation.fr

Mesdames, Messieurs, ayez une pensée pour ces familles, celles qui aujourd’hui ont perdues un être cher et celles, qui demain seront dans la même situation puissent avec cette reconnaissance apaiser leur douleur.

Nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, à l’expression de nos salutations les plus distinguées.

 

0 a signé. Prochain objectif : 150 000 !
Quand elle atteindra 150 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !