Justice aux ordres au Tchad : rétablir Ibedou dans ses fonctions de SG de la CTDDH

Justice aux ordres au Tchad : rétablir Ibedou dans ses fonctions de SG de la CTDDH

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
MAKAILA NGUEBLA a lancé cette pétition adressée à Idriss Dey et à

PETITION POUR EXIGER LA RÉHABILITATION IMMÉDIATE DE MR Mahamat  NOUR Ahmed IBEDOU DANS SES FONCTIONS DE SECRETAIRE GENERAL DE LA CTDDH ET L’ARRÊT DES MANŒUVRES DESTINÉES À FRAGILISER LA CTDDH

Au Tchad, la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l'Homme (CTDDH) fait face depuis plusieurs mois à une violente cabale judiciaire diligentée par le régime d'Idriss Deby contre la personne de son secrétaire général Mr Mahamat Nour Ahmed Ibedou et contre la CTDDH.

Cette Association, faut-il le rappeler a publié plusieurs rapports dont les derniers démontrent l’existence de prisons secrètes où des Tchadiens sont persécutés et détenus illégalement.

Après avoir essayé sans succès tous les subterfuges en vue de neutraliser IBEDOU, en août 2020, le régime répressif de N’Djamena passe à la vitesse supérieure en ordonnant à un juge de suspendre Ibedou de ses fonctions de secrétaire général de la CTDDH, suite à une plainte déposée par un certain Ahmat Hassaballah,  un ancien membre de l’organisation  qui n'avait ni qualité moins encore intérêt pour agir en justice contre Ibedou ni épuisé les procédures internes à l’organisation.

Contre toute attente, le même juge ayant suspendu Ibedou, a interdit par une ordonnance numéro 852 du 9 octobre 2020 une Assemblée Générale convoquée par le comité exécutif de la CTDDH.

Comme tout cela ne suffisait pas le régime  anti-démocratique d'Idriss Deby a organisé avec les moyens de l'État une prétendue Assemblée générale à l'issue de laquelle Mr Albissaty Saleh Alazam est nommé Secrétaire Général de la CTDDH après avoir renoncé au préalable à sa demande d'exil politique en France pour retourner au Tchad et répondre à l’appel du régime.

L'objectif de l'organisation de cette "assemblée générale " qui n'a réuni que des usurpateurs , était  d'arracher la CTDDH de mains du Comité Exécutif légitime à agir et d'Ibedou pour en faire  une association à la solde du pouvoir MPS.

Face à cette unième violation délibérée de la liberté d'association perpétrée par le régime d’Idriss Deby ,nous pétitionnaires issus de forces vives de la Nation et militants engagés à l’échelle universelle :

Exigeons : la réhabilitation immédiate de Mr Ibedou dans ses fonctions de SG de la CTDDH;

- Réclamons la levée de la mesure d’interdiction d’organisation d’une assemblée générale de la CTDDH par le Comité Exécutif légitime;

- Appelons  le Gouvernement Tchadien d'arrêter sans délai les persécutions à l'encontre des défenseurs des droits humains ;

- Condamnons fermement l'inféodation de la Justice au régime MPS ;

-Dénonçons la persistance des Autorités Tchadiennes dans leur refus de se conformer aux instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l'homme ;

- Demandons aux partenaires de prendre des sanctions économiques à l'égard du Tchad conformément à la Charte Internationale des droits de l'Homme;

- Exhortons toute personne soucieuse du respect des droits humains à boycotter les éventuelles activités de la CTDDH made in Deby;

- Apportons notre soutien indéfectible au Comité exécutif légal et légitime de la CTDDH;

Pour le retour d’Ibedou à la tête de la CTDDH

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !