NON A LA FERMETURE DE DEUX CLASSES AU COLLÈGE CONDORCET D E PUY-GUILLAUME !!

NON A LA FERMETURE DE DEUX CLASSES AU COLLÈGE CONDORCET D E PUY-GUILLAUME !!

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Claire LOPEZ a lancé cette pétition adressée à IA-DASEN du Puy-de-Dôme et à

Madame, Monsieur,

Malgré cette fin d'année, nous avons besoin de vous pour assurer la bonne marche du collège Condorcet à Puy-Guillaume dans le Puy-de-Dôme (63290) l'an prochain.

En effet, outre l'annonce de la suppression d'une classe de quatrième en janvier/février, nous avons appris mi-juin, la fermeture également d'une classe de troisième pour la rentrée 2021.

Subissant depuis quelques années les conséquences d'une politique d’austérité de l'éducation nationale au nom d'une logique comptable, nous ne saurions restés plus longtemps inactifs et accepter cela sans réagir !

En effet, pour une poignée d'élèves en moins (que nous récupérerons certainement dans un ou deux ans), ce sont des classes qui ferment, ce sont des postes qui sont supprimés et qui désorganisent durablement notre collège !

Comment en effet, assurer une qualité de l'enseignement avec des classes à 28 ou 29 élèves ? Comment assurer un apprentissage des langues de façon correcte ? Comment faire manipuler les élèves en sciences physiques ou en SVT ? Comment créer en arts plastiques ou en musique ? Comment accompagner au mieux les élèves qui bénéficient de PAP ou qui nécessitent tout simplement une attention particulière ? Comment prendre le temps de les écouter et de les guider ?

Cette diminution des heures allouées nous amène à faire des choix toujours plus drastiques entre matières, entre classes, entre constituer des demi-groupes ou permettre à des collègues de ne pas se partager entre plusieurs établissements et perdre ainsi dans des trajets l’énergie qui pourrait être mise au service des élèves.

Cette diminution des heures accentue les compléments de service avec des enseignants qui ne seront dans l'établissement que quelques heures.

Cette diminution des heures entraîne aussi une diminution des postes de surveillants alors qu'il y a toujours autant d'espaces à surveiller et de services à gérer à la cantine !

Allons-nous sans réagir assister à la mort lente de notre collège, gage de réussite pour les élèves et d'attractivité pour le bassin de Puy-Guillaume ?

Avec des moyens toujours plus contraints, nous avons pourtant montrer, avec votre précieux concours que notre collège était capable de se distinguer cette année concernant le développement durable et ce, couronné par la visite du recteur accompagné de représentants départementaux, sans parler de petites victoires acquises au quotidien et plus silencieuses....

Nous sommes d'autant plus frustrés de ne pouvoir mettre en œuvre avec des moyens suffisants d'autres projets ou accompagnement efficients propres à faire rayonner notre collège comme il le mérite !

Nous, représentants du personnel d'éducation et d'enseignement, du personnels ATOS, des élèves et parents d'élèves ainsi que le représentant de la ville de Puy-Guillaume, avons proposé de revoter cette nouvelle Dotation Horaire Globale pour marquer notre désaccord (mais cela n'est pas possible apparemment !!), avons présenté une motion adoptée à la quasi unanimité, avons adressé une demande d'audience à l'Inspection académique, avons contacté le sénateur, Monsieur Gold et avons vu Monsieur Brugerolles le collaborateur de Monsieur Chassaigne, député ; tous deux nous ont assuré de leur soutien et vont contacter les services de l'éducation nationale afin de tenter de revenir sur ces décisions fâcheuses.

Mais, il s'agit aussi de montrer notre détermination !

Nous organisons un rassemblement le mardi 13 juillet devant le collège Condorcet à 10h mais nous comptons aussi sur votre signature pour faire poids et donner un réel avenir à ce collège rural, symbole d'un double discours pernicieux : d'un côté, vanter l’attractivité des espaces à faible densité et de l'autre restreindre l'accès à des services publics essentiels comme l’éducation en supprimant des classes!!

Nous comptons sur vous pour être nombreux à signer et à diffuser le plus largement possible cette pétition. C'est à ce prix que nous acquerrons une réelle visibilité et que nous aurons davantage de chances de voir nos légitimes revendications aboutir.

Les représentants du personnel d'enseignement et d'éducation, du personnel ATOS (agents de service et de restauration), des parents d'élèves, des élèves et des élus et des syndicats enseignants (CGT Educ'Action et SNES-FSU).

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !