Oui au skatepark de Quiberon

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Non à la fermeture du nouveau skatepark des Korrigans à Quiberon

Encore une fois, la municipalité cède facilement au mécontentement d'une poignée d'habitants de la commune en décrétant purement et simplement la fermeture du nouveau skatepark des korrigans jusqu'à octobre en raison de prétendues nuisances sonores. Il faut dire que la commune de Quiberon possède dans ce domaine un historique puisque l'ancien skatepark situé à proximité du gymnase avait été deplacé peu de temps après son installation pour atterrir près du camping du Conguel, toujours pour les mêmes raisons. Rebelotte donc, une pétition portée selon les informations divulgées par le journal Ouest france du 25/06/2019 par 23 riverains du nouveau terrain multi-activités vient priver les adeptes de glisse urbaine de leur loisir préféré pour tout l'été, voire peut-être pour toujours au vu de la détermination affichée des pétitionnaires pour faire supprimer le skatepark. Rappelons que celui-ci a coûté aux contribuables 150 000 euros et que s'agissant d'une structure en béton, il ne peut être déplacé! L'article sus-cité et la réponse de la municipalité ont provoqué chez les riders quiberonnais et d'ailleurs une certaine indignation, a aucun moment la parole des riverains n'a été remise en cause ou nuancée. Est-on certain que le tapage nocturne était l'oeuvre de riders et non d'autres personnes? Les riverains parlent d'un bruit infernal mais a-t-on des mesures objectives du niveau sonore? Provient-il des allers et venues des usagers sur la piste ou d'autres éléments externes (enceintes portatives, cris...)? N'y a t-il pas de la part des riverains un manque de rationalité vu que certain d'entre eux s'opposaient furieusement à l'idée d'un skatepark près de leurs maisons avant même que le projet soit ébauché? La réponse de la municipalité dans le journal étonne également, insinuer qu'elle a été dupée sur le niveau sonore du skatepark est une stratégie étrange alors que les riders consultés et le propre concepteur du skatepark ont toujours maintenus qu'un skatepark en béton faisait moins de bruit qu'un skatepark modulaire mais en faisait quand même! Ces mêmes personnes avaient fait part de leurs craintes quant aux choix de la position du skatepark dans le terrain multi-activités et n'ont pas été écoutées. Annoncer des travaux d'insonorisation sans une véritable étude des nuisances sonores liées au skatepark nous semble également une mesure étrange qui risque de conduire à de nouvelles dépenses de l'argent public alors que d'autres solutions de bon sens et beaucoup moins onéreuses peuvent être mises en oeuvre pour faciliter la co-existence autour du skatepark. Une chose est sûre, même avec des mesures antibruit, il n'existe pas à l'heure actuelle de skatepark de plein-air silencieux, les riverains seront ils prêts à l'accepter?

Considérant que le nouveau skatepark a déjà été plébiscité par les riders de Quiberon et des communes voisines;
Considérant qu'il a toute sa place au sein du terrain multi-activités afin de permettre aux familles usagères de connaître et s'initier aux différentes disciplines relevant de la glisse urbaine;
Considérant que nous, riders, sommes prêts à discuter avec les riverains et la municipalité sur les règles d'utilisation du skatepark afin de déterminer des horaires et pratiques permettant de respecter la tranquilité des habitants;
Considérant enfin que l'ancien skatepark situé aux abords du camping du Conguel est devenu trop vétuste et menace la sécurité des usagers (transitions sol/module dégradées);

Nous exigeons l'ouverture du nouveau skatepark des Korrigans en même temps que les autres structures du terrain multi-activités et la mise en place d'une concertation entre usagers et riverains pour la définition des règles du vivre-ensemble au sein de cet espace.

Le comité de défense du skatepark des Korrigans, avec le soutien des signataires ci-dessous