NON AU CRÉMATORIUM DE ST EULALIE , RIVERAINS AMBARESIENS PRIS EN OTAGE.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La construction et la gestion d'un crématorium doivent être effectuées sur la commune de Saint Eulalie 33560 ( Bordeaux) sur une parcelle jouxtant la commune d'Ambarès 33440.

En effet, si ce projet voit le jour, il n'y aura que notre rue, la rue de la Commanderie des Templiers pour délimiter ce crématorium de nos habitations , soit environ une dizaine de mètres et qui concerne directement plus d'une dizaine de foyers.

Les riverains de la rue de la Commanderie des Templiers sommes fortement solidaires, déterminés et opposés à cette construction.

Effectivement, un tel édifice peut nuire de façon gravissime à notre santé ainsi qu'à celle de nos enfants par le rejet de gaz carbonique, dioxines et mercure, ce dernier pouvant avoir des conséquences neurologiques graves et irréversibles sur note santé et surtout sur celle de nos enfants pouvant à long terme aboutir à la maladie de Parkinson.

De plus, l'émanation de mercure propagé par les vents pourrait avoir des conséquences tout aussi néfastes sur l'environnement (dépôt dans nos jardins, toitures des maisons noircies) sans compter les nuisances olfactives et les risques d'explosion dus à des pacemaker non décelés.

 

http://www.fredzone.org/le-four-dun-crematorium-explose-a-cause-du-pacemaker-dun-defunt-554

http://www.non-au-mercure-dentaire.org/_fichiers/mercure_dentaire_et_cremations.pdf

En ce qui concerne le va et vient incessant des convois funéraires ( environ 1300 crémations à l'année) sous nos fenêtres, aura forcément des conséquences négatives sur notre état psychologique et moral.

Enfin et pour terminer, notre patrimoine immobilier sera fortement impacté avec une diminution imparable de la valeur de ce dernier.

« L’or des prothèses dentaires, le métal des orthèses ou des prothèses articulaires sont soit collectés (les sociétés d’exploitation des crématoriums ne communiquent pas sur ce sujet et son commerce), soit évacués sous forme de poussière ou gazeuse ce qui est le cas lors de la sublimation du mercure contenu dans les amalgames dentaires.
« Les études sur la crémation se multiplient, notamment au Royaume-Uni. Les Anglais ont calculé que la crémation dégageait 1,35 tonne de mercure par an, dont la quasi-totalité, émise par rejet dans l’atmosphère. Le décret 94-117 du 20/12/1994 complété de l’arrêté du 29/12/1994 n’imposent aucun seuil pour le rejet du mercure et de la dioxine par les crématoriums.
« Par suite de la non-obligation législative de présence de filtres adaptés, les crématoriums français « sans filtre » sont responsables du tiers du total des émissions gazeuses de mercure qui est une substance cancérogène, mutagène et reprotoxique. » Le mercure se concentre également par bio-accumulation. Ce sont les animaux et les humains qui en souffrent le plus.
« Autres métaux lourds concernés : le plomb et le cadmium (Rapport d’information n° 261, les effets des métaux lourds sur l’environnement et la santé. Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques déposé le 5 avril 2001)
« La France, contrairement à bien d’autres pays européens, n’impose pas de système de filtration. Les pays du Nord, l’Allemagne, la Belgique et la Grande-Bretagne ont commencé depuis plusieurs années à s’équiper. Afin de lutter contre la grave pollution mercurielle, la Norvège a interdit en janvier 2008 l’emploi des amalgames dentaires au mercure.
« Lors d’une crémation, les produits formolés employés pour une conservation chimique du corps (thanatopraxie, soins de conservation, etc.) produisent de la dioxine.
La France, contrairement à bien d’autres pays européens, n’interdit pas ces injections lors d’une cérémonie d’obsèques avec crémation. La dioxine peut être à l’origine d’atteintes cutanées, d’altérations de la fonction hépatique, des systèmes immunitaires, nerveux et endocriniens et de la fonction de reproduction.
« En avril 2012, seuls 7 crématoriums français sur 144 sont équipés afin qu’aucune particule, mercure, dioxine et autres substances nocives majeures ne soient rejetés. En 2014,elles n’étaient encore que 9.
« Un arrêté signé le 28 janvier 2010, paru au JO le 16 février, oblige les crématoriums à s’équiper de filtre avant le 17 février 2018… Texte législatif intégral du 28/01/2010 (Cliquer) »
Et cette association concluait en 2012 : « Jusque 2018, les français devront supporter les dramatiques conséquences de santé dues au manque de respect du business de la mort! »
 
Qu’en est-il en 2017 ?
Un  crématorium qui dispose d’un filtre pollue moins qu’avant, mais ça ne signifie pas qu’il ne pollue plus, comme on voudrait nous le faire croire. Un crématorium équipé d’un filtre (obligatoire seulement à partir de février 2018) rejette :
-          20 mg/normal m3 de composés organiques (exprimés en carbone total) ;
-          700 mg/normal m3 d’oxydes d’azote (exprimés en équivalent dioxyde d’azote) ;
-          100 mg/normal m3 de monoxyde de carbone ;
-          100 mg/normal m3 de poussières ;
-          100 mg/normal m3 d’acide chlorhydrique ;
-          200 mg/normal m3 de dioxyde de soufre.
Donc oui, ça pollue. Certains diront « Ce n’est pas beaucoup », surtout s’ils habitent loin. D’autres diront « C’est déjà trop, soyons prudents ». Dans 10 ans, peut-être, on mesurera l’impact de ces quantités sur la santé des gens, et on les reverra à la baisse. En attendant, puisqu’on a le choix, autant réfléchir à l’endroit où on produit cette pollution, même si elle est réglementaire. Ce n’est même pas un principe de précaution, c’est du bon sens. Rien n’oblige à mettre ce crématorium au milieu d’une zone agricole et naturelle, loin des accès routiers.

C'est donc pour toutes ces raisons que nous nous mobilisons aujourd'hui et sollicitons votre soutien par le biais de vos nombreuses signatures afin que ce projet bien avancé ne voit JAMAIS le jour. 

Merci à toutes et à tous.



laurent compte sur vous aujourd'hui

laurent ELIE a besoin de votre aide pour sa pétition “Hubert Laporte : NON AU CRÉMATORIUM DE ST EULALIE , RIVERAINS AMBARESIENS PRIS EN OTAGE.”. Rejoignez laurent et 659 signataires.