Le franc CFA : à quoi joue l’Organisation Internationale de la Francophonie ?

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le franc CFA : à quoi joue l’Organisation Internationale de la Francophonie ?

Plus de 70 ans après nos pseudo-indépendances, la France contrôle toujours les affaires africaines par l’entremise de l’Organisation Internationale de la Francophonie et par sa monnaie coloniale, le franc CFA. Trop c’est trop : la jeunesse francophone dans le monde, surtout africaine réclame désormais le retrait de la France des affaires africaines et la fin de ce vestige colonial.

Mais Madame Michaëlle JEAN, la Secrétaire Générale de la Francophonie essaie de museler la colère cette jeunesse et agit pour le maintien du franc CFA dans ces pays. Pour preuve, elle s’en est pris à Monsieur Kako NUBUKPO, brillant économiste africain qui milite pour l'abandon du franc CFA par les États d'Afrique concernés, les Comores compris.

Un petit rappel des faits : Monsieur Kako NUBUKPO a été nommé, en mars 2016,  Directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l'Organisation Internationale de la Francophonie. Il n’a pas changé d’opinions pour autant : il a eu le courage de continuer à lutter contre cette servitude monétaire, et pour une réelle souveraineté économique et monétaire des 15 pays des zones CFA, en publiant, par exemple, un livre collectif Sortir l'Afrique de la servitude monétaire: à qui profite le franc CFA?

Madame Michaëlle JEAN, toujours elle, soucieuse sans doute de faire plaisir à la France et au Chefs d’Etats africains, a décidé de le limoger fin 2017 pour avoir écrit un article contre le franc CFA, après la fameuse tournée africaine du Président MACRON en Novembre 2017.       

En somme Madame Michaëlle JEAN, la tête de l’Organisation Internationale de la Francophonie, défend les intérêts de la France et ne se soucie nullement des colères légitimes de cette jeunesse.  En voulant faire taire Monsieur Kako NUBUKPO, elle soutient de fait le Président Emmanuel MACRON, favorable au statut quo sur le franc CFA, et les Chefs d’Etats africains comme Alassane OUATTARA de la Cote d’Ivoire, Macky SALL du Sénégal, Paul BIYA du Cameroun, Idriss DEBY au Tchad…qui maintiennent la jeunesse africaine dans la misère absolue.

Madame Michaëlle JEAN a assumé le limogeage de  Monsieur Kako NUBUKPO au motif que cet économiste togolais a osé dénoncer le discours du Président Français lors de son déplacement au Burkina Faso.

Non au mépris de la jeunesse, surtout africaine de la part de la Secrétaire générale de la Francophonie et oui à la démocratie, à la liberté de parole et d’expression au sein de cette organisation internationale qui réunit  84 États et Gouvernements autour de la langue française.

Nous demanderons un rendez-vous à Madame Michaëlle JEAN pour obtenir des explications et vous serez informé(e) tout naturellement de la suite…sur les réseaux sociaux. En attendant, merci de signer, de faire signer et de relayer abondamment cette pétition jusqu’au 10 octobre 2018. Le prochain Sommet de la Francophonie se tiendra à Erevan – Arménie, les 11-12 octobre 2018. Une délégation de notre collectif Sortir du franc CFA s’y rendra pour remettre officiellement la pétition à Mme Michaëlle JEAN, en sa qualité de Secrétaire générale de la Francophonie.

Collectif Sortir du franc CFA:  Email : contact@sortirdufranccfa.fr Ou sur Facebook ou Twitter

                                                                                                 



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif SORTIR DU FRANC CFA a besoin de votre aide pour sa pétition “https://www.francophonie.org/: Le franc CFA : à quoi joue l’Organisation Internationale de la Francophonie ?”. Rejoignez Collectif et 62 signataires.