Journal REWMI: Apologie médiatique de la violence faites aux femmes.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


« Cela en valait-il la peine, au vu des blessures apparemment sans gravité parues dans la presse ? Le mari Sarr ne voulait-il simplement pas montrer les bonnes manières à Madame, just to make her feel like natural woman ? »

Ces questions qui ne cessent de nous hanter ne sont autres que les écrits du journaliste Cébé de REWMI dans l’article intitulé : « Femme un peu battue… à Touba ».
Le rôle fondamental des médias est d’éduquer, d’informer et de divertir. Donc, dans une société en mutation comme celle du Sénégal où des gens essaient par tous les moyens d’éradiquer certaines pratiques féodales et inhumaines, il serait inadmissible de laisser ces genres d’articles circuler.
Nous en avons assez des dérapages dans les médias !
Il y’a quelques mois, nous avons subis l’apologie du viol avec l’affaire du professeur Songue et maintenant, c’est au tour d’un supposé professionnel ( journaliste) de faire l’apologie de la violence conjugale subie par les femmes.

De ce fait, nous voulons à travers cette pétition, dénoncer ouvertement la complicité et le cautionnement du médium REWMI à l’incitation et à la banalisation des violences faites aux femmes.
Nous exigeons des excuses publiques des responsables du journal REWMI. Sans quoi, ce journal devrait être poursuivi pour apologie de la violence faites aux femmes.



Ndeye Khady compte sur vous aujourd'hui

Ndeye Khady Ngom a besoin de votre aide pour sa pétition “http://www.cnra.sn/do/medias/ : Journal REWMI: Apologie médiatique de la violence faites aux femmes.”. Rejoignez Ndeye Khady et 555 signataires.