Baptiser l'Hôpital Calvi-Balagne en Hôpital Alain-Charles Astolfi

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Pour que cette demande puisse être entendue nous avons besoin d’un grand nombre de signatures et de partages.

II y a peu, le 16 Novembre 2019, nous quittait le Dr. Alain-Charles Astolfi. Médecin Urgentiste apprécié de tous. Mais aussi, médecin Colonel (r) du 2° REP, avec lequel il participa à des opérations extérieures. Il restera à jamais pour la plupart d’entre nous, celui qui a sauvé la vie d’un proche ou la notre. Celui qui nous a réconforté après un drame, celui qui était là pour nous.

Le docteur Astolfi a incarné sans le moindre doute la médecine d’Urgence, en Balagne pendant une trentaine d'années. C’est pourquoi nous souhaitons que son souvenir perdure dans la mémoire et dans la région, en donnant son nom à l’Hôpital Calvi-Balagne, pour lequel il a tant donné.

Cette demande nous semble légitime, en effet le Dr Astolfi était respecté et aimé de tous, des patients comme des familles. Pour son diagnostic, ses qualités professionnelles, mais aussi pour l’écoute et le soutien qu’il savait donner à ceux qui l’approchaient. Nul besoin d’être un notable pour bénéficier de son dévouement et de son affection.

Sauveur pour les malades, patron aimé par ses équipes et ange gardien pour tous. Mais aussi, homme d’action, médecin au 2° REP de Calvi, investit dans sa commune de Calvi, élu depuis 1995 auprès du Maire Ange Santini. Il fut très vite convaincu de la nécessité d’une structure sanitaire de qualité sur sa région.

Il a donc oeuvré pour la création d’un centre hospitalier, à Calvi. Sa maitrise de la situation locale, ses différents mandats,  ses rapports avec les institutionnels, politiques, médicaux, associatifs ( Conseiller Départemental de l’Ordre des médecins, Comité Santé Balagne etc..) ont fait de lui un acteur incontournable de la santé en Balagne il a été d'une aide précieuse à la réalisation de cet hôpital. Il en a même posé la « première pierre », suivant scrupuleusement le chantier. Cela faillit même lui couter la vie, lors d’une violente chute.

-Pour le nombre de personnes qui lui doivent la vie,

-Pour son rôle incontournable dans les système de santé de Balagne et de Haute Corse,

-Pour  son humanité, son dévouement constant auprès des plus démunis,

-Pour les liens privilégiés qu’il a eu avec les équipes médicales et les différents acteurs de santé, les pompiers, les pilotes etc…

-Pour ce départ trop précoce et le vide qu’il a laissé dans le coeur des habitants:

Il nous paraît opportun de baptiser le centre Hospitalier de Calvi-Balagne, nom ô combien générique, en Centre Hospitalier Alain-Charles Astolfi, afin de lui rendre une infime partie de ce qu’il nous a donné.