Pétition fermée

Honorez Didi, le héros oublié du Bataclan

Cette pétition avait 104 156 signataires


Le 13 novembre 2015 fut un funeste jour pour la nation française; 129 personnes ayant froidement été exécutées par des extrémistes obscurantistes.

Durant cette tragique nuit frappée par la terreur et l’effroi, un homme de 35 ans, Didi, vigile au Bataclan depuis une dizaine d’années, a fait preuve d’un sang froid à toute épreuve, qui a permis de sauver la vie de dizaines de spectateurs.

Il aurait pu s’enfuir en entendant les coups de feu, puisqu’il se trouvait à l’extérieur, devant les barrières, à discuter avec quelques clients. Mais il a fait le choix d’entrer dans la salle pour avertir les spectateurs et les conduire vers les issues de secours.

Didi, algérien de nationalité, est arrivé en France à l’âge de 6 mois. Héros modeste, à l’instar de Lassana Bathily, le héros de l’hypercasher de la porte de Vincennes, Didi a été oublié par la plupart des médias, ce qui n'est pas juste, mais aussi par les responsables politiques. Or, il demande la naturalisation, et la mérite amplement.

En ces temps où la déchéance de nationalité est au coeur de tous les débats nationaux, il paraîtrait équitable que l’Etat français honore, en signe de gratitude de toute la nation, les étrangers qui se distinguent par leur bravoure et leur attitude héroïque, en leur attribuant la Légion d’honneur.

Cette distinction aurait d’autant plus de valeur qu’elle contribuerait à inscrire en faux tous ceux qui tentent d’instrumentaliser les tragiques événements de novembre en se livrant à des amalgames insupportables pour réduire les musulmans de France à des terroristes.

Je me suis mobilisée pour Lassana Bathily, en janvier 2015, afin qu’il obtienne la nationalité française et la légion d’honneur. La pétition lancée a obtenu plus de 460 000 signataires et il a reçu la nationalité, même si la Légion reste à obtenir (ce qui est d'ailleurs incompréhensible).

Aujourd’hui, il me semble logique de faire de même pour Didi, dont le courage hors du commun a permis de sauver la vie de dizaines de nos concitoyens. Il est essentiel de donner aux jeunes de France des exemples positifs dans lesquels ils puissent s’identifier, ce qui serait le signe pour l’Etat de sa volonté réelle de mettre fin à la stigmatisation d’une certaine catégorie de citoyens français.

 

Thiaba BRUNI

Porte-parole et vice-présidente du CRAN



Catherine compte sur vous aujourd'hui

Catherine BRIS a besoin de votre aide pour sa pétition “Honorez Didi, le héros oublié du Bataclan”. Rejoignez Catherine et 104 155 signataires.