Victoire

Non au projet d'installation de caméras de surveillances dans les Lycées Normands!

Cette pétition a abouti avec 77 signatures !


La FIDL, le syndicat lycéen, s’oppose fermement à la décision prise par Hervé Morin, président du Conseil régional de Normandie, d’augmenter la surveillance des lycées avec des caméras de vidéo surveillance. Il prétend que cela sécurisera les lycées face à la menace terroriste alors que ce sont 10 Millions d’euro qui seront gaspillés inutilement

Les caméras ne permettent pas de savoir qui entre dans un établissement (élève, personnel ou bien étranger à l’établissement), elles ne serviraient qu’après un incident, et uniquement pour vérifier une identité. Par ailleurs, la menace terroriste est présente également à l’extérieur des établissements, la vidéo-protection n’aura donc aucun effet. 

Le syndicat dénonce cette décision électoraliste qui entretient un climat de suspicion et de criminalisation à l’encontre des jeunes. Le lycée doit rester un lieu accueillant qui promeut le vivre-ensemble pour permettre à tous les jeunes de s’émanciper. Les établissements scolaires ne doivent pas se transformer en prisons, ce qui dégoûterai les élèves et favoriserai le décrochage scolaire. 

La FIDL demande à Hervé Morin d’utiliser ce budget de 10 millions d’euros pour répondre aux réelles difficultés que rencontrent les jeunes au quotidien. Alors que l’insertion professionnelle est de plus en plus difficile et que l’exclusion sociale est de plus en plus présente, il est urgent d’investir dans l’éducation pour garantir la réussite de tous. 



FIDL - Comité Normandie compte sur vous aujourd'hui

FIDL - Comité Normandie a besoin de votre aide pour sa pétition “Hervé MORIN: Non au projet d'installation de caméras de surveillances dans les Lycées Normands”. Rejoignez FIDL - Comité Normandie et 76 signataires.