Interdire BDS France pour lutter contre l’antisemitisme

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Le parlement allemand vient d’approuver vendredi 16 mai 2019 un projet de loi condamnant le boycott d'Israël, le BDS, et le qualifiant d'antisémite. Le projet de loi stipule que « le gouvernement appelle à ne pas financer ou soutenir des organisations qui nient le droit d'Israël à exister ». L'Allemagne est le premier pays européen à cibler directement le mouvement BDS. 

Et la France ?

Depuis de nombreuses années, le mouvement BDS France démontre jour après jour qu'il n'est en rien un mouvement de contestation de la politique de l'Etat d’Israël. Parce qu'il colporte en France des clichés antisémites, fait l'apologie du terrorisme et diffuse des mensonges allant à l'encontre de toute réalité constatée sur le terrain au proche-orient , il s'apparente à un mouvement de haine à l’encontre d’Israël et des juifs de France.

Unique démocratie au proche orient, miracle technologique, Israël est un pays aux valeurs occidentales permettant à 20% de sa population arabe de vivre en toute liberté avec des droits égaux. En Israël, la liberté de culte est une réalité quotidienne, toute comme la démocratie. Les personnes homosexuelles ne sont pas lapidées. Les manuels scolaires n'apprennent que la réalité et n'assimilent pas les autres à des "porcs" et des "mécréants".

Quant à la communauté juive de France, elle est intégrée, et participe à l'effort national depuis plus de 2000 ans, sans la moindre revendication hormis celle de vivre en paix.

Demander la séparation du Crif et de l'Etat, cela suffit...

Les attaques incessantes contre les manifestations culturelles, communautaires en France, cela suffit...

Demander la libération du terroriste Georges-Ibrahim Abdallah, condamné par la France, cela suffit...

Diffuser qu’Israël est un pays d'apartheid, cela suffit...

Diffuser qu’Israël réveille des enfants pendant leur sommeil, tue des enfants, cela suffit...

Si la critique de la politique d’un Etat relève de la liberté d’expression, diffuser la haine tombe sous le coup de la loi.

 

Parce que le mouvement BDS France se revendique comme étant le relais en France des valeurs du mouvement BDS. Parce que BDS France diffuse la haine, représente un danger pour l'unité de la nation française et contribue à importer le conflit Israelo-Palestinien en France, nous demandons au Président de la République et le gouvernement français de :

- Emboiter le pas à la décision Allemande de condamner le mouvement BDS.

- Qualifier le mouvement BDS France d’antisémite.

- Appliquer enfin la loi française interdisant le boycott d'un pays et de ses produits.

- Interdire toute manifestation appelant au boycott de l'Etat d’Israël et attisant la haine contre les juifs de France. Toutes les semaines, des manifestations sont autorisées et tolérées en France.

- Interdire et dissoudre le mouvement BDS France.