Victoire

Non à la vente d'un tronçon du chemin rural 29 du bois de Condeau en Perche

Cette pétition a abouti avec 204 signatures !


Les collines , les haies ,les massifs forestiers, les rivières et les ruisseaux sont sans nul doute les attraits majeurs de cette région historique en plein essor touristique que l’on appelle « Le Perche ». Elles sculptent le paysage en agrémentant les lignes d’horizon .

Pour apprécier Le Perche à sa juste valeur, il faut le parcourir à pied. Et la bonne nouvelle est que Le Perche est encore doté d’un patrimoine chemin fabuleux que connaissent bien les centaines de randonneurs qui les arpentent chaque jour de la semaine et tout au long de l’année.

 Malheureusement, ces chemins sont menacés, le plus souvent pour des raisons économiques, deux champs que l’on veut fusionner, une route nouvelle qui facilitera l’accès à des résidences secondaires, des chemins d’exploitation agricole ou forestière qui deviennent routes goudronnées. Et se développent ainsi des petites actions qui prises isolément n’ont l’air de rien, mais qui mises bout à bout font fondre de manière inéluctable et surtout irréversible un patrimoine chemin qui n’a son pareil nulle part ailleurs. Mais pour combien de temps encore ?

 Il est temps d’agir et de contrer ce processus de dégradation lente. C’est de votre responsabilité, Monsieur le Maire, de faire en sorte que le Perche reste ce joyau que vous appréciez tout comme nous.

C’est pourquoi les soussignés, habitants de Sablons sur Huisne au premier chef, mais aussi les habitants des communes avoisinantes, déclarent utiliser régulièrement et fréquemment les chemins du Perche, seuls ou en famille, ou bien groupés en clubs de randonneurs (ceux de Sablons sur Huisne en particulier).  

 Ils déclarent notamment parcourir régulièrement et fréquemment les chemins ruraux des bois de Condeau, et utiliser, pour se rendre à la mare au loup, le tronçon du chemin rural 29 que le Conseil Municipal envisage de vendre au groupement forestier du Baïkal.

 Ils déclarent donc que l’utilisation régulière et fréquente de ce tronçon de chemin rural par les randonneurs, mais aussi les cavaliers et les VTTistes empêche la commune d’en prononcer la désaffectation par le public et lui interdit en conséquence de le vendre.

 En conséquence, nous vous demandons, Monsieur le Maire de Sablons sur Huisne, et à l’ensemble du Conseil Municipal, de renoncer à ce projet de vendre ce chemin, car cette vente, prise dans le seul intérêt des nouveaux propriétaires de la forêt de Condeau, serait manifestement contraire à l’intérêt général. Sans compter que cette énième atteinte au patrimoine chemin serait irréversible.



MARINETTE compte sur vous aujourd'hui

MARINETTE HARICOT a besoin de votre aide pour sa pétition “Haricot Marinette: Non à la vente d'un tronçon du chemin rural 29 du bois de Condeau en Perche”. Rejoignez MARINETTE et 203 signataires.