les droits et la present charge des personnes a mobilitée reduite

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


            ♿  hadicape en dangee ♿                                     وزيرالصحة

                         وزير الضمان  الاجتماعي

الموضوع : أطفال الشالدماغي يستغيتون

السيد معالي وزير الصحة المحترم نحن آباء وامهات الشلل الدماغي الفئة التي لم تحظى بالاهتمام طيلة السنوات الماضية لم نجد الكلمات المعبرة وقد خدلتنا قواسيم اللغة ونحن نسطر معاناتنا ومعاناة أطفالنا في صمت ومنها ان الامور قد بلغت من السوء التهميش التضليل الوعود الكاذبة سلب ونهب كل حق من حقوقهم عدم الاهتمام عدم الالتفات لهم نهائيا او حتى التفكير بهم ولو لمرة واحدة او مايعانون وطفولتهم تسلب منهم في بلدهم البلد التي من المفروض ان تدرجهم ضمن اشغالاتها او ضمن برامجها كحق من حقوقهم بصفتهم أطفال الجزائر جزائر العزه والكرامة بلد مسلم يعرف كل أحكام الشريعه الاسلامية التي تحث على أن كل مسؤول مسؤول عن رعيته فكل رعية سوف يحاسب على رعيته فمن نافلة القول ان العلاقه بين وزاره الصحة والمواطن علاقة مصيرية وزواج لا ينفصل وأب صاحب ضمير يبحث عن مصلحة أبناءه كيف لا و لقد وصلنا حدا لايمكن السكوت عنه مستقبلا حدا ضاق بنا درعا وانفجرت كل قوانا وصبرنا إذ انه من المفروض الأخد بعين الاعتبار إنشغالات هذه الفئة من الأطفال لان اغلبها أخطاء طبية ومن يدفع ثمنها هم ونحن اولياء الأمور أطفال سلبت منهم كل معنى الطفولة أطفالا فنظركم انتم لامصير لهم ولا يقدمون شيئا او حسب نظر أطباء الجزائر لا علاج لهم كيف هذا ومعظم الأولياء يبيعون كل مايكسبون او يلتجؤون الي مد الأيادي الي أصحاب الأموال ويجمعون مبالغ التبرعات ويأخذون أولادهم الي خارج الوطن وأكثرهم الي الدولة الشقيقة مصر ويتحصلون على نتائج مبهرة وفي ضرف زمني قصير ولكن عن طريق العلاج الطبيعي المكثف ووصف ادوية صحيحه لحالة كل طفل كما سنوافيكم باثباثات لهذه الحالات رفقة هذه الرسالة وأرجو منكم عمل إحصائيات لعدد الأطفال التي تسافر الي دولة مصر وسوف تعرفون بأهمية الموضوع ومعنى ان أطفالنا لهم امل كبير فالشفاء وليس مجرد كلاما عابر او أحلاما زائفة بل حقيقة نحن امنا بها على أمل انكم انتم من يؤمن و يصدقها ويأخذها بعين الاعتبار 
سيدي معالي وزير الصحة بصفتنا نحن آباء وامهات الشلل الدماغي مسؤولون عن أبناءنا نطالب بحقوق أطفالنا الكاملة وبجميع تفاصيلها الصغيرة والكبيرة والنظر بعين الاعتبار وبآذان صاغية بقلب رؤوف وبواجب إنساني وحق من حقوقهم الشرعية كمواطنين جزائريين لمطالبنا بعنوان :
أين حقي فالعلاج داخل وخارج الوطن 
أين حقي فالتمدرس لماذا التهميش 
أين حقي فالسكن
أين حقي فمنحة معتبرة التي هي حق من حقوقي
أين حقي بفرض مكانتي في هذا المجتمع
 

       ♿Handicape en dangee!!!!♿

       C’est en désespoir de cause, que nous parents d’enfants atteints d’infirmité motrice cérébrale (paralysie motrice cérébrale), venons pousser ce cri de détresse pour vous faire part de l’abandon que fait l’objet cette frange de la société dans notre pays.

En effet, nous nous adressons à vous pour remédier à une injustice envers nos enfants déjà touché sévèrement par leur handicape, ils ont été écartés par toutes les institutions de l’état et sur tous les plans.

Comme vous le savez, la plus part de ces enfants, sont des polyhandicapés, qui demandent une prise en charge précoce et pluridisciplinaire, donc très couteuse financièrement et qui dure dans le temps. Pour cela les parents ne peuvent à eux seuls faire face à cette situation, sans le concoure de l’état. 

Pour le principe de l’égalité des chances entre citoyens,il est exigé des services de l’état, surtout ceux du ministère de la santé et ceux du ministère de la solidarité nationale, de se pencher sérieusement sur les points suivants et y répondre le plus vite possible. 

1-Création d’un statut particulier pour les personnes atteintes d’infirmité motrice cérébrale.

2-Un recensement de tous les enfants IMC du pays pour élaborer une politique de prise en charge médicale globale. Et améliorer les moyens de diagnostique et la sensibilisation de la population concernant cette affection.

3-Une prise en charge médicale de tous les enfants au niveau national, en créant des centres spécialisés dans le traitement de l’infirmité motrice cérébrale, par les méthodes de rééducation naturelles et dans toutes les régions du pays et faciliter aux spécialistes dans le domaine d’en créer aussi.

Actuellement des milliers de familles se rendent à l’étranger pour soigner leurs enfants à des prix qui les poussent généralement à vendre leurs biens et à se retrouver sans rien à leur retour et qui poussent certaines familles à se clochardiser dans les pays étrangers pou soigner leurs enfants, alors que leur pays peut le faite aisément… !!

4- revaloriser la pension des personnes handicapées qui est de 4000 DA, que nous considérons comme insulte à cette catégorie de notre société et l’étendre aux enfants de moins de 18 ans, car elle est attribué à la personne handicapées pas à ses parents ou proches. En plus de créer un organisme spécialisé qui détermine le taux d’incapacité et l’attribution de cette pension.

5- revoir le système de sécurité sociale pour le remboursement des soins et actes médicaux, pour le mettre en adéquation avec la réalité actuelle, il est inadmissible qu’une séance de rééducation payée entre 600 et 1000 DA chez le privé, est remboursée à 48 DA par la CNAS, sans parler des consultations spécialisées

6-intégrer les enfants handicapés moteurs et IMC dans les écoles avec un auxiliaire de vie, le droit à la scolarité et l’éducation est garantie par la constitution et la loi de l’handicape, mais pas respectée par les pouvoirs publics !!

7- revoir la qualité du matériel fabriqué et fourni à ces enfants en mettant en place un matériel adéquat aux besoins de chaque personne.

8-revoir la formation des kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, ergothérapeutes et toutes les spécialités qui se rapportent à cette affection, pour les mettre à jour et aux besoins actuels

9- créer une spécialité à l’université pour la formation de médecins en rééducation intensive naturelle, ainsi que des chirurgiens orthopédiques et autres spécialités qui répondent aux besoins de nos enfants.

10- mettre les transports en commun en adéquation avec les spécificités des personnes à mobilité réduite et sur chaises roulantes.

11- mettre en place une politique de formation professionnelle pour les personnes handicapées de plus de 18 ans et prévoir leur intégration dans le monde du travail en application des textes de loi déjà existant .⛔⛔♿♿⛔