Pour une liste unitaire aux européennes

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Alors que selon un récent sondage moins d'un Français sur cinq trouve que la politique suivie par Emmanuel Macron est positive, que cette politique est rejetée par 60 % des français, la gauche restant divisée n’arrive pas à convaincre les électrices et les électeurs à se prononcer pour une politique réellement de gauche.
Pire, alors que le RN/FN se débat entre affaires judiciaires et difficultés financières et organisationnelles, il reste crédité de plus de 20 % des suffrages, en quasi égalité avec LREM.
Macron, sans vergogne, prétend représenter un « rassemblement progressiste » face au nationalisme d’extrême droite. Sa position sur l’arrivée en France des victimes de la sauvagerie de Bachar El Assad, des victimes du dérèglement climatique, n’est en rien différente de celle du ministre de l’intérieur d’extrême droite italien, Salvini. Se présenter comme « progressiste » pour Macron est une imposture.
Ce « président des riches » ose proposer un plan anti-pauvreté alors que toutes les mesures qui ont été prises depuis son accession au pouvoir dû au refus de voir Marine le Pen élue n’ont fait que pressurer les classes populaire et moyenne (diminution de l’APL, augmentation de la CSG, etc…). Ce plan trompe d’autant plus qu’il utilise avec effronterie l’idée de revenu universel dont il se moquait précédemment, en l’affublant d’un qualificatif qui marque à l’évidence son mensonge.
Parallèlement, Macron poursuit une politique de saccage du service public au préjudice des classes populaires et se refuse à entreprendre les mesures indispensables et urgentes face à la crise climatique qui menace l’humanité tout entière.
Un Rassemblement unitaire d'EELV, Génération.s et PCF aurait actuellement une base électorale encore faible de l'ordre de 9 à 10 %. Cependant un tel Rassemblement aurait assurément un impact positif. Peu importe la tête de liste. Ce qui compte c'est l'accord sur une liste unitaire sur une base politique claire d’autant plus facile à établir que les points de vue des uns et des autres, quand ils ne sont pas similaires, se sont sensiblement rapprochés.
Il n’est plus temps que chacun se limite à « compter ses voix » sous prétexte de proportionnelle ou d’intérêts financiers.
Une telle liste unitaire rassemblant EELV, Génération.s et PCF, ouverte s’ils le souhaitent à des représentants de courants politiques proches, est le seul moyen de créer un sursaut, un élan salvateur.
C’est pourquoi les signataires de cet appel demandent aux responsables politiques d'EELV, Génération.s et PCF d’engager sans tarder et sans arrières pensées les discussions qui doivent se conclure par un accord politique et la présentation aux élections européennes d’une liste unitaire.



Jean-Pierre compte sur vous aujourd'hui

Jean-Pierre PHELOUZAT a besoin de votre aide pour sa pétition “Hamon: Pour une liste unitaire aux européennes”. Rejoignez Jean-Pierre et 1 275 signataires.