Péril sur le groupe scolaire Pleyel – Anatole France (JOP 2024 Saint Denis - 93)

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Sheily LEMON
Sheily LEMON a signé la pétition

À l’heure où la mobilisation contre la loi Blanquer est dans tous les esprits, un autre sujet inquiète le groupe scolaire Pleyel – Anatole France qui réunit au quotidien 700 enfants de 2 ans et demi à 12 ans et une soixantaine d’enseignants, de personnels et d’agents.

Enseignants, personnels, agents, parents d’élèves, nous nous alarmons depuis plusieurs mois à propos des projets autoroutiers prévus autour de notre école.

Le projet[1] prévoit à ce jour de prendre en étau l’école entre deux boulevards, un à 4 voies, un à 6 voies et une autoroute, l’A86.

L’Autorité Environnementale[2], dans un rapport de janvier 2019, alerte sur :

- une augmentation significative du bruit ;

- une concentration plus importante de certains polluants ;

- le groupe scolaire est indiqué comme « site sensible » concernant la qualité de l’air et les gaz à effet de serre.

Or, selon l’OMS, « l’une des raisons pour lesquelles les enfants sont particulièrement vulnérables aux effets de la pollution de l’air tient au fait qu’ils respirent plus rapidement que les adultes et absorbent ainsi davantage de polluants. Ils vivent aussi à une moindre distance du sol, où certains polluants atteignent des concentrations record – à un moment où leur cerveau et leur corps sont en plein développement»[3].

C’est sans compter les années de travaux qui auront également un impact.

Pour la santé, la sécurité et le bien-être des enfants, leur groupe scolaire doit être sanctuarisé ; un autre développement du quartier est possible ! Il est encore temps d’agir, de participer, de faire entendre nos voix pour demander un autre projet en vue d’une enquête publique.

Pour tout contact : fcpepleyel@gmail.com


[1] DIRIF : Direction des Routes d’Ile-de-France
[2] AE : Autorité Environnemental
[3] Communiqué de presse de l’OMS du 29 octobre 2018


Voulez-vous partager la pétition ?