Non à la construction d'une antenne relais de 36 mètres de hauteur proche d'habitations

Non à la construction d'une antenne relais de 36 mètres de hauteur proche d'habitations

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Le Pouch a lancé cette pétition adressée à Mairie de Carcans et à

C'est en tombant par hasard sur un panneau d'affichage dit « de déclaration préalable de construction permis n° 03309719S0062 » qu'un habitant du Pouch, Carcans, a découvert le projet d'installation d'une nouvelle antenne relais. En discutant avec le voisinage, il se trouve que très peu d'habitants n'étaient au courant de cette nouvelle implantation.

En effet, une antenne-relais de téléphonie mobile de 36 m de haut doit être installée au lieu-dit le Pouch, 33121 Carcans et ce à 150 m des premières habitations (mesure effectuée après consultation du dossier officiel). 

La mairie, propriétaire du terrain concerné, a conclu cet accord avec TDF sans aucune concertation préalable avec les habitants du quartier.

Il est de la responsabilité des élus de participer au développement de la commune mais également de concerter et de protéger les concitoyens.

Cette installation inquiète les habitants du Pouch pour plusieurs raisons :

-           Proximités des habitations 

-           Risques sanitaires possibles et méconnus

-           Préjudice esthétique

-           Perte de valeur de l’immobilier (20 à 30 %).

Monsieur le Maire, vous ne pouvez ignorer les inquiétudes scientifiques sur la nocivité des ondes électromagnétiques, et la nécessité d'appliquer le principe de précaution.

La loi n°2015-136 du 9 février 2015, dite loi "Abeille", relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques renforce le rôle des maires :

- Vous pouvez  exiger une simulation de l'exposition aux ondes émises par une installation avant son implantation ;
- Vous pouvez exiger un état des lieux des installations existantes.

C’est pourquoi nous souhaiterions qu'une telle simulation soit effectuée (simulation prenant en compte les émissions de l'antenne déjà existante, effet cumulatif des 2 antennes), ainsi qu'un état des lieux de l'émission de l'antenne existante.

En l’absence d’informations techniques précises, nous nous opposons à l’installation de cette antenne relais si proche d'habitations et nous souhaiterions un éloignement conséquent du nouveau pylône (au moins éloigné de 300m des premières zones habitées) cela réglerai tous les problèmes : visuel, environnemental et d'exposition aux ondes.

 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !