Préservons la Forêt d'Argonne !

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Forêt D'ARGONNE a lancé cette pétition adressée à Habitant et à

Les forêts s’amoindrissent dans le monde, sur tous les continents, en France et la Forêt d’Argonne n’est pas épargnée.

La Forêt d’Argonne se trouve à la croisé des départements de la Marnes, des Ardennes et de la Meuse. Ces territoires ne doivent pas se voir amputé de leur Forêt d’Argonne.

Ensemble montrons à nos élus, aux pouvoirs publics, aux exploitants, à nos Maires, à nos voisins, à nos enfants que le peuple souhaite préserver la Forêt d’Argonne ! Ouvrons le débat sur la gestion de la Forêt d'Argonne !

Le Forêt d’Argonne est une terre riche, empreinte d’histoire. La préserver c’est sauver sa mémoire !

En Forêt d’Argonne il est temps d’agir  face  à la déforestation, l’exploitation, l’industrialisation et l’exportation massive du bois.

 

Les constats sont les suivants :

-          Coupe massive des bois de sapins dû aux ravageurs : il faut dire stop à la monoculture d’espèce ! Ouvrir le débat pour une gestion durable et harmoniser et non pour le profit!

-          Malgré la catastrophe des sapins les feuillus continu d’être exploité massivement : des coupes à blanc dans les parcelles des particuliers et ailleurs.

-          Des coupes « paysage » : pour cultiver l’illusion d’une forêt préservée alors que ce type de coupe laisse une dizaine de mètre de bois en bordures des routes (car cela fait jolie) et derrière (invisible) tout est coupé !

-          Des plans de gestion signés il y a des dizaines d’année entre les communes / l’état et l’ONF : avec des préconisations de coupe à blanc alors que ce type d’exploitation n’est plus acceptable à l’heure actuelle !

-          Des communes endettées suite à des mauvais choix de gestion de la Forêt : en conséquence le lourd coût de replanter qui accompagne les fortes coupes met davantage les communes en difficulté. C’est le serpent qui se mord la queue ! Et les négociations et recours sont décourageant !

-          Le bois est exporté en masse (pays de l’Est, chine…) : nous sommes en train de vendre ce qui fait notre force !

-          Des arbres de moins en moins gros : couper toujours plus et plus vite !

-          La privatisation des bois : elle peut permettre de bénéficier de législation parfois plus souple permettant de couper tout simplement à blanc parcelles par parcelles…

-          Une chaine d’exploitation du bois négligente et loin de promouvoir une gestion durable : Les sols de nos forêt défoncée par les engins lourds, des camions supplémentaires, des écarts de comptages, des sélections d’arbres ne répondant pas à une gestion durable, des pressions capitalistes sur chaque intervenant dans la gestion de nos bois, des négociations douteuses, des pressions au mépris de la sécurité et du bien-être des conducteurs, bucherons, agents de l’ONF…

-          Des flancs complets de collines boisées sont coupés : pourtant pas exploitable pour l’agriculture ou à des fins d’urbanisations !

-          Une érosion des sols favorisés, une eau moins bien retenue et redistribuée, des nappes phréatiques plus polluées

-          La perte de l'identité d'un territoire : pour tous, habitant, professionnels, touristes...

-          Une faune et une flore clairement menacé : de l’insecte, en passant par les batraciens, les bactéries, les champignons du sol, les oiseaux, les mammifères et jusqu’à l’Homme !

 

La Forêt d’Argonne est un réservoir de vie pour la faune et la flore. Elle doit rester diversifiée. Elle est une richesse pour le territoire. Elle ne doit pas être rongée chaque année un peu plus par l’Homme. La forêt d’Argonne mérite d’être protégée davantage.

Il suffit d’aller s’y promener pour partager ces tristes constats !

Nous devons interpeller aujourd’hui nos élus quant à la gestion futur de la notre forêt !

Montrons que la Forêt d’Argonne compte pour nous !

Soutenons aussi l’ensemble des combats pour la préservation de la vie sur terre !

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !