Victoire

Elus de Nyon - Respectez la vox populi!

Cette pétition a abouti avec 376 signatures !


Ville de Nyon

" Elle a été fondée par les Romains, sous Jules César, entre 46 av. J.-C. et 44 av. J.-C. sous le nom de Colonia Iulia Equestris sur un site helvète nommé Noviodunum (nouvelle forteresse, en langue gauloise). Cette colonie était, en ses débuts, destinée aux vétérans cavaliers de Rome, recevant un bout de terrain pour leur services rendus." (source Wikipedia)

Chef-lieu du district de Nyon, avec 20'000 habitants au 31 décembre 2014, la ville de Nyon s'est depuis résolument tournée vers le futur.

Courant 2010, la création d'un concept de mobilité a été décidé ( http://www.nyon.ch/multimedia/docs/2010/09/Concept-mobilite-urbaine-document-complet.pdf )

Bien que la modernisation soit nécessaire et positive, la réalisation et la mise en application de ce concept a, selon une frange de la population nyonnaise, été mal conçue d'une part et surtout mal appliquée.

Avec ses membres, la Municipalité de Nyon - législature 2011-2016 ( Daniel Rossellat - Syndic, Claude Uldry, Stéphanie Schmutz, Olivier Mayor, Fabienne Freymond Cantone, Elisabeth Ruey-Ray, Claude Dupertuis) a mis en place le concept de manière inappropriée (liste non-exhaustive):

  • - Mauvaise communication
  • - Non prise en compte des remarques citoyennes
  • - Oublis de certains détails de concrétisation

Dans les détails de mise en oeuvre, la création du giratoire de la gare (Morâche/Cortot) avec la présence de feux de signalisation est le reflet de l’illogisme avec lequel la Municipalité à mis en place son "oeuvre" .

A noter encore que la création de voies de bus en site propre, créé des problèmes de circulation qui n’existaient pas auparavant.

Un peu de lecture des différents constats:

Quelques articles du journal 24 Heures:

Quelques articles du journal La Côte:

Et quelques fantaisies réalisées en ville dans le cadre du concept de la mobilité (liste non-exhaustive):

  • - Mise en sens unique de la rue de la Porcelaine, pour une ligne (811) de bus qui circule à l'heure - soit deux bus qui passent toutes les 60 minutes.
  • - Élargissement abusif des ilots sur l'avenue Alfred-Cortot et création de voies de bus, pour une unique ligne (804) qui utilise cette avenue.
  • - Surcharge abusive de feux de signalisation au stade de Colovray.
  • - Mise en place d'un feux de signalisation au croisement chemin de Bourgogne/avenue de Eules - créant des embouteillages à répétions

Au delà de ces faux pas, à la limite excusables, il faut malheureusement préciser que certains élus dénigrent la population qui prend le temps de faire part de son mécontentement.

Las du manque de considération, plusieurs habitants, usager, défenseurs et amoureux de la ville se sont groupés sur les réseaux sociaux, afin de faire entendre leur avis!

Dans une multitude de témoignages, lisibles sur la page Facebook: SOS NYON (https://www.facebook.com/groups/394006310747556/?fref=ts), nombreux sont ceux qui se plaignent notamment du laxisme dont font preuve certains élus municipaux, quant à l'expression de leur opinion, critique vis à vis des conséquences !

Cette pétition à pour but, de faire prendre conscience à l'ensemble de la Municipalité de la ville de Nyon que nombre des citoyens, usagers, défenseurs et amoureux de cette ville, ne sont pas d'accord avec les décisions prises!

Bien que les conseillers communaux ont votés pour ce projet, il est à noter que nombre d'entre eux se sentent à présent trahis par la Municipalité (http://nyon.ch/fr/officiel/autorites/municipalite-de-nyon-legislature-2011-2016-0-24266)

Quand bien même, aucun ne se manifeste publiquement pour exprimer son mécontentement. Dommage!

Alors que certaines villes - hollandaise par exemple - suppriment les feux pour responsabiliser les usagers de la route, et que d'autre villes - Genève par exemple - introduit les feux clignotants à certaines heures, les décisionnaires de la ville de Nyon appliquent une logique archaïque et contre productive.

Enfin, leur auto-satisfaction ne leur permet, à regret, même pas de reconnaître qu'ils ont commis certaines erreurs.

Chers élus:

  1. - Ré-étudiez la mise en application de votre "réalisation"...
  2. - Reconnaissez certaines erreurs de mise en œuvre...
  3. - Écoutez le mécontentement de vos administrés...
  4. - Oubliez vos intérêts (personnels) et agissez pour le bien des citoyens...

Et enfin, n'oubliez jamais que vous êtes élus par et pour le peuple!

En conclusion:

Avoir des transports publics performants c'est bien. Respecter l'avis des autres et avoir le courage de se remettre en question c'est mieux!

Vous adhérez et voulez soutenir cette pétition:

SIGNEZ- LA et PARTAGEZ-LA!

 

 

 



Ineptie.ch compte sur vous aujourd'hui

Ineptie.ch QUAND LA BÊTISE DEVIENT FRIANDISE! a besoin de votre aide pour sa pétition “Habitans, usagers, défendeurs et amoureux de la ville de Nyon - Défendez votre opinion!”. Rejoignez Ineptie.ch et 375 signataires.